Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 04:12

Flight trip

 

 

Savez-vous combien coûte une trousse de toilette de base ? Non, évidemment, car personne ne se pose cette question, à moins… de partir en voyage, que le plan de sécurité aérienne « orange » vous interdise de prendre le moindre tube de dentifrice en cabine et que la compagnie aérienne décide de profiter de l’occasion pour tester vos nerfs (et votre haleine) en perdant vos bagages.

Coincé avec une brosse à dents mais pas dentifrice, avec une baignoire mais pas de gel douche, avec un tee-shirt mais pas de déodorant, au bout de 24h, dont une bonne partie passée à crapahuter parce qu’en voyage, on n’est pas là pour glander, vous commencez à puer sérieusement… Alors vous appelez la compagnie aérienne parce que, je ne comprends pas, on m’avait garanti que mes bagages arriveraient ce matin, mais là toujours rien, alors je voudrais bien savoir ce qui se passe s’il vous plaît monsieur, mais non je ne m’énerve pas ce n’est pas mon genre.

Malheureusement pour vous, les bagages en question ont tout simplement disparu de la circulation. Aucune trace d’eux dans le système. They’re not in Dallas ? I don’t know ma’am. They’re not in San francisco ? I don’t know ma’am. Maybe they are still in Montreal ? I don’t know ma’am. Is it possible that someone stole them in Dallas ? I don’t know ma’am. Ok, restons calmes… et réclamons de l’argent, parce que là, il y a des dépenses qui se profilent.

Une autorisation de dépenses de 100$ pour deux en poche, direction Walgreens, l’équivalent du Jean Coutu québécois ou du Prisunic français pour acheter un nécessaire de toilette, genre kit de survie, sans exagérer parce qu’il faut qu’il vous reste de quoi vous acheter un tee-shirt le lendemain matin, dès l’ouverture des magasins. Parce qu’après 2 jours et 2 nuits, le vôtre est raide. Et une paire de chaussettes aussi, vite.

C’est ainsi que je suis en mesure de vous révéler qu’une trousse de toilette de base, c’est-à-dire comprenant du gel douche, du shampoing, de la crème pour le visage L’Oréal, de la crème pour le corps Dove, du nettoyant pour le visage, de la mousse à raser, un set de rasoirs Bic, deux brosses à dent, un tube de dentifrice et des cotons-tiges, coûte… 60 USD !!!!!!!! Je sais c’est délirant. Je vous laisse imaginer – moi je ne préfère pas – combien peut coûter une trousse de toilette aurélienne, c’est-à-dire avec des crèmes de marque outrageusement onéreuses… Ben oui, je m’habille en soldes, je vais chez le coiffeur deux fois par an, je ne me maquille pas, mais mon budget « petites crèmes » pour le visage est carrément outrancier… Que voulez-vous, personne n’est parfait !

Je profite de cette occasion pour passer un petit message personnel aux terroristes qui me lisent (les miracles d’Internet) : MAINTENANT FAUDRAIT ARRÊTER DE DÉCONNER ! Parce que voyager en avion devient un véritable cauchemar, probablement pire quand les États-Unis sont la destination du voyage : pas de liquides en cabine – même pas d’eau – pas de crèmes, obligation de retirer ses chaussures, etc. Au retour j’ai eu la chance d’être sélectionnée au hasard pour une fouille intégrale avec ouverture de tous les bagages et palpation en règle les jambes écartées. Pas de toucher rectal, mais presque. Alors maintenant ça suffit. On arrête de faire sauter des avions, et on arrête de faire sauter des Américains. Je comprends que ce ne soit pas l’envie qui manque, mais il faut savoir prendre sur soi.

Si vous êtes sages, demain (ou après-demain, bientôt quoi…) j’arrête de râler et je vous raconte mon voyage…

Aurélie, excuse me sir but you don’t seem to realize that I STINK…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

ash 05/11/2006 20:29

Ou plutôt "....that I'm stinking", car cette propriété, on l'espère, n'est pas permanente....
Sinon bisous depuis l'Iran et merci pour ton blog...

Steph 12/10/2006 04:40

Salut Aurélie,
Je ne vais pas te féliciter pour le blog, certains le font mieux que moi...tiens je l'ai fait qd même ?!
Pour ce qui est des emmerdements en voyage j'en ai également été victime à NY (j'y faisais escale entre Bruxelles et Montréal) et j'ai l'impression que tu t'es faites arnaquée sur la trousse et le tshirt.
Personnellement, notre vol a été annulé et reporté au lendemain. On a donc eu droit à l'hotel + coupons repas (normal) et également une trousse de toilette (sans crème c'est vrai) avec tout le nécessaire et...un t shirt au logo de la compagnie (comprendre : moche). Réclame les la prochaine fois ;-) (prochaine fois car, autant t'y préparer, ça t'arrivera encore).
Bizz et bonne continuation

Bob 07/10/2006 18:53

Penser que les terroristes vont arrêter c\\\'est de l\\\'utopie. Leur but détruire  l\\\'économie des pays industrialisés et pour ce faire tout est bon.
Voyageant beaucoup en avion je ne suis pas opposé à ces mesures de sécurité car lorsque tu te trouves, Aurélie à 10 000 mètres d\\\'altitude il ne s\\\'agit pas qu\\\'un petit "rigolo" menace de tout fgaire saute ou encore fasse tout sauter.
Les terroristes ne répondent à aucune logique sauf, excuse-moi,à une logique religieuse INTÉGRISTE. Et ¸ça vois-tu tu ne peux ^pas le prévoir lorsque tu entres dans lacabine de l\\\'avion.
Personnellement  je préfère subir les "tracasseries" de la sécurité plutôt que de savoir que ja vais faire pendant deux jours la manchette des journaux ou de la télévision parce que mon avion se sera écrasé.
Je pense que tout voyageur rencontre la même difficulté et je suis le premier à "raler" parce que mon gel désinfectant est mis en bagages de soutes.
Très amicalement à toi Aurélie et continue ton blog est intéressant à lire
 
 

Aurel 05/10/2006 16:59

Bienvenue au club Aurélie !A chaque fois que Melissa part en déplacement en avion, et qu'il y a une escale, les bagages sont systématiquement perdus... En fait les compagnies n'essayent même pas de faire suivre tes bagages quand y'a une escale, c'est systématiquement sur un vol plus tard, pour ne pas retarder la correspondance et les gens qui eux ne viennent pas de Montréal !Je croise les doigts, à chaque fois les bagages ont réapparu. Qu'en est-il des tiens ?

Candide 05/10/2006 16:00

Hello!!!
Je suis aussi une chtite française à Montréal depuis maintenant un an (ouah ça passe trop vite)
Et tout comme toi, j'ai eu des tracas avec mes bagages (merci Air Canada). J'ai donc connu les affres du Tshirt raide...Et j'ai du me racheter en urgence le nécéssaire minimum à une survie sanitaire et sociale saine!
J'avais d'ailleurs raconté cette (mes)aventure dans un blog que je tenais à l'époque :). J'en ai un nouveau actuellement
J'aime bcp ton blog, il est trés sympa à lire (bon j'avoue je n'ai pas encore tout parcouru mais là j'ai du temps devant moi)
A bientot