Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 04:47

Question d’échelle 

 

 

Quand je suis arrivée à Montréal, en provenance directe de Paris où les insultes, les mains aux fesses, les « écrasages » de pieds, les engueulades et les incivilités en tout genre sont légion, j’avais l’impression de vivre à Disneyland.

 

Les voitures qui s’arrêtent pour laisser les piétons traverser, au lieu de les frôler en klaxonnant, à grand renfort de jurons. Les gens qui font la queue à l’arrêt de bus au lieu de se piétiner sans vergogne, trouvant normal que celui qui attend depuis longtemps soit le premier à monter, et qui saluent le chauffeur en montant et le remercient en descendant. Untel me laissant passer devant lui à la caisse du supermarché où nous étions parvenus au même instant. Unetelle s’excusant alors que je lui avais marché par mégarde sur les pieds (je vous jure que c’est vrai !!). Une bouteille de vin oubliée dans un restaurant retrouvée le lendemain à la même place. Des sacs à main traînant sans surveillance sur les banquettes dans les bars.

Bref, une sorte de havre de paix, d’oasis dans ma vie de parisienne speedée et agressive (faut bien se défendre !).

Deux ans plus tard, je commence à trouver que les gens sont, ici aussi, un peu stressés et parfois agressifs. Surtout quand je me fais hurler dessus par un employé de la STM – la Société de transport de Montréal – comme l’autre matin. Oui en plus, c’était le matin !

Comme quoi, tout est relatif.

Bon, je resitue la chose dans son contexte. À Montréal comme dans la plupart des villes dotées du métro, on peut acheter une carte mensuelle. Ici, il s’agit d’une petite carte de la taille d’une carte de crédit, pourvue d’une bande magnétique, laquelle possède une fâcheuse tendance à se démagnétiser à la moindre occasion, par exemple lorsqu’elle croise l’aimant qui ferme mon sac à main, chose qui peut fort bien se produire dans les premiers jours du mois… À partir de là, elle ne fonctionne plus.

On pourrait croire qu’il suffit de la changer pour résoudre le problème, mais ce n’est pas aussi simple que ça, puisque pour une raison qui m’échappe totalement, les cartes mensuelles ne sont échangeables qu’à certaines stations. Il semble que du 1er au 5 du mois, cela soit possible partout et qu’après cette date fatidique, plus aucune caisse ne vende de carte mensuelle, donc ne soit en mesure de remplacer les défectueuses.

Comme ça me gonfle de faire un détour pour aller changer ma carte (un baobab dans la main j’vous dis), je me contente de demander au caissier de m’ouvrir la barrière en lui expliquant que ma carte ne fonctionne plus. Et allez savoir pourquoi, le caissier de la station Mont-Royal me demande TOUS LES MATINS de passer ma carte dans la machine pour s’assurer qu’elle ne fonctionne effectivement plus, avant d’accepter de m’ouvrir la barrière. Peut-on raisonnablement imaginer que je m’amuserais à faire la queue à la caisse TOUS LES MATINS pour le plaisir, alors que ma carte fonctionnerait parfaitement ? Non franchement, peut-on RAISONNABLEMENT l’imaginer ?

Cet homme est le seul de tout le réseau à me demander cela. Tous les autres caissiers se contentent de m’ouvrir la barrière sans autre forme de procès. Donc l’autre matin, poussée par la curiosité – et aussi parce que je commençais à être un petit peu agacée par la chose – j’ai eu l’outrecuidance de demander au dit caissier le pourquoi du comment de ce contrôle quotidien. Avant que j’aie eu le temps de faire « ouf », l’outré outrecuidancé s’est mis à vociférer et à m’asséner qu’il faisait son travail (tout de suite les grands mots !). Apparemment son travail implique qu’il lise chaque matin l’information transmise par la bande magnétique de ma carte sur son petit écran dans sa petite guérite. Apparemment en revanche, son travail n’implique pas la politesse à l’égard des usagers du métro.

Je me demande ce que peut bien lui dire ma carte, mais après l’accueil de l’autre jour, j’espère fortement qu’elle lui dit tout le bien qu’elle pense de son excès de zèle, à grand renfort de sacre – dont je suis friande.

Force est donc de constater qu’à Montréal comme à Paris, il y a des, comment dire, euh… des gros cons.

Je pense que je vais bientôt m’expatrier à Vancouver. Et quand je trouverai les Vancouverois stressés, j’irai faire un tour en Australie. Et ensuite, ce sera l’Afrique. Et si je me mets à trouver les Africains stressés, c’est sans aucun doute que je ne suis plus faite pour vivre en société.

Portez-vous bien et soyez courtois !

Aurélie, après vous, non vous d’abord, mais non je vous en prie…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

Crazykoreangirl 06/07/2006 18:53

Ah non, je t'interdis d'aller à Vancouver, très chère! Tu les trouverais encore plus stressants que ceux d'ici! XD Mon prof d'anglais y est allé et il a remarquer à quel point que les gens à Vanc. étaient froid comparer aux Québécois. Et il fait -40 l'hiver.... X_xMais tout de même, avoue que tu nous adore, nous les quebeckers? ;P

Aurelien 05/07/2006 00:19

1er juillet, fete du canada et du demenagement. Sur les plaines d'Abhrame visite des helicos et des transports de troupe de l'armee. Moi gentil garcon je fais la queue. Juste avant que vienne mon tour un gamin accompagne de son pere me passe devant. J'etais pourtant JUSTE derriere la personne qui me precedait. Pas grave je suis calme, je laisse couler... 20 minutes plutard, devant un helico, je fais la queue (le sale mioche juste devant moi cette fois), et la incroyable: Un homme me passe devant alors que j'etais coller a l'helico! Je laisse faire, mais je commance a voir rouge. Et puis le type descent et la un ##%48 de gamin me passe encore devant (il m'a lance un regard du type "t'as un probleme?"). Moi je commence a transpirer de colere. Le gamin descend, je me dis c'est bon, c'est mon tour... MAIS NOOONNNnnn, un type avec son petit fils grimpe dans l'appareil pour prendre une photo! Ma copine me dit "tu devrais te coller plus", "Honey! Si je me colle plus a l'appareil je devrais me fusionner avec l'helico!". Finallement j'ai reussi a monter!PS: Les gens a Quebec me paraisse tout de meme moin civilise qu'a Montreal (ils ne font pas la queue pour le bus).

JR 29/06/2006 16:57

Pour revenir un peu sur la prétendue politesse et gentillesse des québécois : http://www.blogue.canoe.com/2006/06/26/la_politesse_s_en_va_t_elle_chez_le_diabQuébécois, rois de l'autosatisfaction et du lâchage de porte dans la face...Francais, rois de l'autoflagellation et de la mauvaise humeur...

kingquebec 07/06/2006 00:31

ey lache pas la petite et vas pas a vancouver cest pire quici
ont na besoins de filles comme toi au quebec
alp kingquebec
ww.vip-blog.com/vip/blogs/kingquebec.html
ww.vip-blog.com/vip/blogs/kingquebec.html

steph 06/06/2006 08:37

hier au resto, a Vancouver donc, les 3 jeunes de la table a vcote, pour ne pas se faire piquer leur table, qd ils allaient fumer, laissaient portables et lunettes de soleil sur la banquette, comme ca.
Sinon, ici aussi jai limpression d'etre a DISneay land, sauf la semaine derniere, ou le bus venait de faire 1m12, une nana a couru pour choper le bus, et le chauffeur etait vert de rage, impressionnant... comme quoi des fois, meme ici !!!