Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

3 novembre 2004 3 03 /11 /novembre /2004 00:00

 

 

Mon premier Halloween

 

 

 

 

C’est sûr qu’en France ça commence à arriver. Il y a quelques années, les commerçants se sont dit que ça pourrait leur rapporter un peu de sous avant Noël et que c’était sympa d’avoir un thème pour décorer leur vitrine, parce que putain, faire une vitrine, ce n’est pas une sinécure, croyez-en mon expérience ! Du coup Halloween a commencé à faire son apparition à coup de potirons et de toiles d’araignée dans les magasins et en bons moutons de Panurge que nous sommes, nous avons commencé à nous déguiser en sorcières.

 

Moi-même, je me souviens d’une soirée dans un bar, les cheveux verts et les ongles noirs, Marianne en diable, Vincent en vampire et JBB qui n’avait pas d’idée en peignoir et bonnet de bain.

 

Mais franchement, peut-on appeler ça fêter Halloween ?

 

Parce que moi Halloween, je l’ai fêté cette année et je peux vous dire que j’ai fait la totale…

 

 

 

 

1/ Les citrouilles

 

 

Je n’en ai pas mangé car j’ai découvert que les graines de citrouilles étaient probablement responsables de ma gigantesque éruption cutanée d’il y a deux semaines. En revanche, j’en ai découpé. Et qu’est-ce que je me suis amusée, oh la la la, j’en ris encore.

 

Ça faisait un moment qu’on avait prévu de faire ça avec Christophe qui – heureusement – est lui aussi resté très jeune. Il faut savoir qu’il y a un marché aux fleurs et légumes près du métro Mont Royal (lui-même près de chez nous) où on vendait des courges de toutes sortes, de toutes formes et de toutes couleurs… Seulement on n’avait pas eu le temps d’en acheter. Ou bien on oubliait. Ou on était trop crevés... Et puis un jour en sortant du métro, Christophe me dit : « Tu vas voir, c’est vraiment l’hiver… » Le marché avait disparu. M’enfin… T’aurais pas pu le dire plus tôt que le marché fermait en hiver, qu’on achète ces crisse de citrouilles ! Comment on va faire pour découper des citrouilles si on n’a pas de citrouille ??

 

Ok. Direction l’Intermarché : niente. Provigo : niente. Jean Coutu : niente, évidemment, on ne vend pas de citrouille au Prisu. Bon.

 

En rentrant du boulot mercredi, je passe devant une fruiterie sur St Laurent. En vitrine, des citrouilles à 1,25$. OUF ! J’en achète trois : ça fait 6$. Ah… Apparemment les citrouilles sont à 1,25$ mais seulement celles que je n’ai pas achetées. Bon. De toutes façons il me les faut ces citrouilles, alors on ne va pas chipoter.

 

(En passant je précise que la fruiterie, le fruiteur et sa caisse enregistreuse dataient des années 20 : jamais vu pareille caisse enregistreuse de ma vie !! 1m de large au bas mot… Peut-être qu’en 1920 on ne savait pas que 1,25 x 3 = 3,75 ?)

 

 

 

En tout cas, samedi, nous voici attelés à notre tâche et pareils à dieu tout puissant, nous créons de nos petites mains une famille entière : Papa (très méchant), Maman (un peu fuckée car elle vient de se prendre une torgnole), Junior (assez nono parce qu’on n’est pas brillant dans la famille…) Vous pouvez les admirer ci-dessous.

 

 

 

         
 

 

 

 

Evidemment nous leur avons mis des chandelles dans le ventre mais ça je vous le raconte au paragraphe 3.

 

 

 

 

 

 

2/ Le souper déguisé

 

 

C’est chez Roxane (avec un N) qu’a eu lieu le party d’Halloween. Thème de la soirée : la chienne à Jacques. Hihihi. (J’imagine vos têtes). Chienne à Jacques ça veut dire matante quétaine. Hihihi. (J’imagine encore vos têtes !). En gros c’est l’équivalent de « Deschiens ». Mal habillé quoi.

 

Bien sûr, j’étais un peu déçue : moi, je voulais me déguiser en sorcière ou en monstre pas en chienne à Jacques. Mais j’ai compris, depuis, qu’ici Halloween c’est comme mardi gras : des déguisements pas des déguisements-de-sorcières-ou-de-monstre, à part pour les enfants. Chienne à Jacques, donc. Pour trouver ce qu’il nous faut, direction le Village des Valeurs. Emmaüs local ou encore caverne d’Ali Baba.

 

Pour une dizaine de dollars, nous voici en possession d’une tenue complète hyper sexy que j’ai remise aujourd’hui pour aller au travail et faire tourner la tête de mon patron qui est une patronne. Pardon, je m’égare…

 

Jugez par vous-mêmes !

 

 

 

 

 

 

 

 

Roxane, elle, était déguisée en garagiste, parce que la combinaison bleue du garagiste, on appelle ça une chienne. Son chum était déguisé en motard : tee-shirt avec un aigle, perfecto, moustache, coupe Longueil (équivalent local de la coupe footballeur). Le couple de l’année !

 

 

 

 

 

     

 

 

 

En toute logique nous sommes allés prendre une bière après le souper au bar « Watatatow ! » C’est un bar absolument pourri dont la façade apparaît dans une série-télé qui s’appelle Watatatow ! d’où le surnom. Il faut que je précise que Roxane adore les bars pourris. Elle refuse d’aller ailleurs ! Vous pouvez voir ci-dessous quelques photos de l’endroit.

 

 

     

 

 

3/ Les bonbons

 

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les bonbons je les ai donnés. Pas mangés. Même que je les ai donnés à des enfants qui venaient réclamer alors que ça ne se fait pas de réclamer tout le monde sait ça. Et même que je ne les ai pas repris après les avoir donnés, bel effort.

 

Faut dire que Christophe m’avait acheté des mini-paquets de M&M’s rien que pour moi (ben oui, c’est aux graines de citrouille que je suis allergique finalement.)

 

 

     

 

 

 

Découverte 1  : aucun gamin ne dit « trick ou treet ». Pffff.

 

Découverte 2 : il y a des gamins qui restent dans la poussette pendant que les parents tendent les sacs pour eux. Pffff.

 

Découverte 3 : les ados passent aussi ramasser des bonbons et les trentenaires c’est prévu pour l’année prochaine. Cool.

 

 

 

Le principe (du moins est-ce ce que l’on m’a dit) c’est que les enfants viennent sonner aux portes des maisons qui ont des citrouilles allumées sur le pas de la porte. D’où la chandelle dans le ventre de Papa, Maman et Junior. Pas facile compte tenu des conditions météorologiques : pluie et vent.

 

Je précise qu’on a fait ça chez Christophe puisque moi j’habite dans un immeuble.

 

Mais bon, on a quand même eu une quinzaine d’enfants, plus pitoyables à mesure que la soirée avançait : le maquillage dégoulinant, un k-way par-dessus le déguisement, etc. Mais bon, on n’est pas chiens, on leur a quand même donné des bonbons… Même si on n’avait pas du tout peur et que j’aurais préféré un « trick » et garder les bonbons pour moi.

 

 

     

 

 

 

 

4/ Le film d’horreur

 

 

Apparemment c’est une tradition de regarder des films d’horreur le soir de Halloween (mais comme c’est un belge qui m’a dit ça, je n’en suis pas sûre). Nous, on a fait ça le lendemain. Au programme : « 28 days later » de Dany Boyle, celui qui a fait Trainspotting, téléchargé sur Internet c’est mal mais on le fait quand même et puis de toutes façons c’est autorisé au Canada, nananère.

 

 

 

L’histoire : des militants pour la cause des animaux pénètrent dans un laboratoire pour délivrer des chimpanzés qui sont en fait atteints de la rage et tuent tout le monde. 28 days later, Londres est un cimetière comme le reste de la planète. Tout le monde est mort ou enragé sauf quelques personnes qui essaient justement d’échapper à  ceux qui sont enragés parce qu’ils veulent les tuer et qu’ils n’arrêtent pas de leur courir après. Je ne sais pas si le film fait peur mais le scénario, oui. Pas mal dedans quand même, nous avons la désagréable surprise de voir le film s’arrêter en plein milieu. Bien fait pour nous : on n’avait qu’à le louer.

 

 

 

En tout cas si un jour vous croisez un enragé et qu’il mord votre père ou votre sœur ou votre blonde, vous avez 10 secondes pour le, la ou la tuer. Faut pas comme qui dirait tergiverser…

 

 

 

 

 

Bon ben moi je vais me coucher : c’est que je dois me lever le matin maintenant. Grosses bises à tous et merci pour vos mails innombrables (2 en une semaine !)

 

 

 

Aurélie

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

lyns 17/05/2007 18:38

Note pour Aurélie & Christophe: Oui, au début du film ils disent bien que: Paris, New York et Londres sont atteints.
Hallowen en France????? Où ça????? J'ai du rater un épisode .....
Non si jdi ça parce ke c pas aussi festif qu'aux U.S.A.
M'enfin, les français sont prêts à tout pour faire du copier/coller donc, d'ici qq années maybe ...

mari 01/01/2006 17:17

se sent rassuré de voir finalement que tu peux remanger des mm's !!! joie bonheur et voluptatisqué ^^

Ly 18/08/2005 15:30

Ca serait pas le chemisier, cadeau de ton charmant ami Richard, qui te sert de déguisement !?
(eh oui, ça fait deux jours que je je suis cramponnée à mon PC, je sais tout, j'ai tout lu!! ;-) )

Hugo 16/11/2004 17:22

Putain c'est clair qu'Halloween au Canada c'est pas la même chose. J'ai eut la chance d'y passer 3 mois (côté anglophone, Ontario pour les intimes) et Halloween reste un de mes meilleurs souvenirs alors je comprends pourquoi ta note fait 12 mètres de long...

Laira* 13/11/2004 15:52

Bonjour Aurelie , nous ne nous connaissons pas mais je me permet de te tutoyer car c plus simple .
Je viens de lire cette chronique et la 47eme et je les trouve bien ( voir tres bien ) .
Moi aussi j'ai un blog , mais il n'est pas aussi interessant que le tien ! ( seelaira.over-blog.com au cas ou tu serais qd meme interessee ) 
Je tenais a te feliciter pour tes citrouilles , tu t es super bien debrouiller ! J'ai deja essayait de le faire et en fait .. je n'ai pas reussi .
Ta decouverte 1 me chagrine ( je l'avais aussi fait il y a qq tps ) et ta decouverte 2 me petrifie . Les BB ds les poussettes ne vont pas manger les bonbons donc qui va les manger ??? Pas les parents tout de meme ?!? Shame on them si c'est le cas !!
Je voulais aussi dire que c'est trop de l'arnaque les taxes qui sont meme pas affiche sur les prix et qu heureusement que ce n'est pas comme ca en Europe .
Laira*