Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

 

Bingo !

 

Alors là, les amis, je viens de faire l’expérience du siècle : une soirée au Bingo Mont-Royal. Un grand, grand, grand moment que je me dois de vous faire partager, photos à l’appui.  

 

 

     

Prenez un espace, assez grand quand même, genre salle paroissiale qui aurait fauté avec la salle des fêtes qui aurait fauté avec le restau U de Paris VIII. Remplissez ce spacieux espace de sexagénaires tabagiques au teint cireux. Placez dans les mains de ces sexy sexagénaires une collection de tampons à encre, devant eux des tables en formica et sur ces tables des dizaines de grilles comportant des séries de chiffres. Ajoutez des écrans de télévision sur tous les murs de la salle et au fond à gauche un présentateur efféminé, tendance ce job me donne envie de mourir, et vous avez le décor général.  

 

Ajoutez une Aurélie réprimant un rire hystérique et vous avez le décor de mardi soir dernier.

 
 

 

Ma copine Roxane avait du mal à le croire mais c’est pourtant vrai : je ne connaissais pas les règles du Bingo. A vrai dire, avant d’avoir rencontré Richard (mes fidèles lecteurs se souviendront et allumeront une chandelle votive, émus), je ne connaissais même pas l’existence du Bingo.

 Pour les ignorants dans mon genre, une brève présentation des règles.

Chaque joueur possède un certain nombre de grilles comportant la mention B-I-N-G-O et sous chaque lettre une série de 5 chiffres. Sous le B, 5 chiffres compris entre 1 et 15, sous le I, 5 chiffres compris entre 16 et 30, sous le N, 5 chiffres compris entre 31 et 45, etc.

 

 

 

 

A intervalle régulier, une machine comme celle de la Française des Jeux tire des boules. La boule tirée apparaît sur les écrans de télévision et l’animateur énonce le verdict, d’une voix monocorde et inaudible : G47. A ce moment tout le monde parcourt ses grilles à la recherche dudit G47, possiblement présent en plusieurs exemplaires, et, si la recherche s’avère fructueuse, donne un coup de tampon encreur de la couleur de son choix sur les grilles concernées. En fait, je dis « à ce moment-là » mais c’est un abus de langage car tout le monde tamponne furieusement dès que la boule apparaît à l’écran, c’est à dire plusieurs secondes avant que l’animateur n’ouvre la bouche. Le but de la manœuvre est de parvenir à faire des figures avec les cases tamponnées : le premier qui a un F ou le premier qui a deux lignes ou le premier qui a une grille complète, par exemple. Ce premier-là doit crier « BINGO ! », mais pas avant que le présentateur n’ait énoncé le numéro sinon il perd. On ne plaisante pas avec la discipline. 

 

Et si on fait tout ça, ce n’est pas pour la gloire, mais pour l’argent. Pour simplifier, disons que les prix varient en fonction de la complexité de la figure. Dès que quelqu’un a gagné, on passe à la feuille suivante, l’occasion d’un nouveau défi excitant et l’occasion pour tous les perdants de se refaire. 

 

     

Tout le monde a le même nombre de feuilles (une par partie) mais toutes les feuilles ne comportent pas le même nombre de grilles.

Le joueur passionné achète des dizaines de grilles (j’ai vu une femme qui en avait 54 !). Le joueur (ou la joueuse) débutant achète le minimum de grilles, soit 9 pour 9$. Le joueur passionné s’accroche comme un fou à son tampon encreur car il doit parcourir du regard et tamponner toutes ses grilles en quelques secondes (il ne s’agit pas de rater un numéro). Le joueur débutant fait le con avec son tampon, rigole, énerve tout le monde en tapotant son bouchon sur la table, déconcentre ses voisins en leur posant des questions idiotes sur les règles du jeu, bref prend la chose beaucoup trop à la légère. Il faut dire que contrairement au joueur passionné, le joueur débutant ne vient pas claquer son B.S. (Bien-être Social, sorte de RMI) en espérant gagner le gros lot.  

 

A ma droite, Roxane et Fred, très à leur aise, et Christophe, aussi largué que moi. A ma gauche, devant moi, derrière moi, en diagonale, dans le fond, à l’étage, des joueurs passionnés. L’heure est à la montée d’adrénaline mais pas à la rigolade. Les chiffres défilent. La femme aux 54 grilles tamponne frénétiquement. Ma voisine d’en face pompe sa clope. L’animateur s’ennuie. Soudain une rumeur se propage dans la salle, tous les participants déchirent leur grille orange et passent à la rose qu’ils ont prétamponnée. Que s’est-il passé ? Mystère. On prend les mêmes et on recommence. Soudain une rumeur se propage dans la salle mais les participants continuent pourtant à tamponner la même grille. Que s’est-il passé ? Mystère.

 

 

 

 

Au bout d’une bonne centaine de coups de tampons, je comprends enfin le système. En fait, il y a plusieurs défis par feuille. Par exemple on commence par 2 lignes ; quand quelqu’un a gagné, on poursuit avec le F et on termine par la grille entière. Après ça, on change de feuille. Le truc c’est de réussir à comprendre ce que dit l’animateur-à-la-voix-monocorde-et-inaudible. Un bon truc, ça. Et les prétamponnages, c’est parce que certaines cases sont offertes : les tamponner avant que le jeu commence permet de gagner du temps dans le feu de l’action.

 

Quand quelqu’un se déclare gagnant en criant « bingo ! », se faisant immédiatement détester par tous ses congénères, un alter ego de l’animateur se précipite vers l’heureux élu, vérifie le numéro inscrit sur sa grille, le dicte à son pote à la voix monocorde et inaudible (je pense que vous voyez de qui je parle), qui entre le numéro dans l’ordinateur lequel connaît à l’avance tous les gagnants. Serait-ce à dire que la stratégie n’intervient pas dans le Bingo ??? Serait-ce à dire qu’il suffit de tamponner le plus vite possible ??? Les amis, Richard joue au Bingo toutes les semaines, vous vous souvenez ? Reste qu’il faut être rapide et concentré et habile du tampon, qualités qui, si elles sont données à mon ami Richard, ne le sont pas à tout le monde. Moi par exemple, niveau concentration… je suis loin d’être au top. Va falloir y retourner la semaine prochaine. Ou demain. Ou tous les jours. Ok bon. Si je joue 9$ à chaque fois, ça me fait 63$ par semaine, soient 284$ par mois en moyenne, Vu que je vais très probablement gagner le gros lot de 1800$ au moins une fois par trimestre, ça veut dire que je fais un bénéfice de 950$ par trimestre minimum, donc ça veut dire que ça vaut le coup donc j’y vais c’est décidé c’est parti. Les joueurs de bingo savent compter messieurs-dames. Le truc c’est qu’ils ne comptent pas tout… comme les joueurs de casinos, ou les joueurs de loto, ou les joueurs de morpion, ou les joueurs de poker… Mais c’est si bon d’y croire…

Pour votre information, si vous ne le savez pas déjà, le Bingo existe en France… sauf qu’on ne gagne pas d’argent mais des lots : une télé, un magnétoscope (si, si, ça existe encore), un presse-purée, ce genre de trucs. De quoi vous rendre tous accros en une séance !

Pour le programme des réjouissances et les heures d’ouverture de la maison des jeunes, s’adresser à Mumu au café de la mairie.

Bonne journée à tous !

Aurélie, pas de bras, pas de chocolat.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

Bingo 17/08/2009 20:41

Tiens c'est amusant je viens à l'instant de tomber sur ton blog en faisant une recherche sur le bingo vu que j'ai crée un site sur le bingo ( http://www.bingofr.com )Article très sympa ! ça représente bien l'esprit du logo !  

HélÚne 23/10/2005 06:56

C'était marrant les quines, l'équivalent de ton bingo canadien au fin fond de mon bled...Moi à 7 ans, le même jour, c'est important de le préciser, j'ai gagné : un carton de 12 bouteilles de rouge local, un canard mort (à plumer) et un cochon vivant. On a beau habiter à la campagne, on n'est pas toujours préparé à recevoir ce type de cadeau. C'est mes parents qui étaient contents...

shyboy 30/09/2005 20:19

il en faudrait en france des salles de loto!(bingo)

Blogue à part 30/09/2005 20:11

Bizarre comme activité, n'est-ce pas ?

Étant moi-même québécois, j'ai toujours trouvé ce moyen de gagner de l'argent assez rigolo.

Amuse-toi bien !

shyboy 29/09/2005 22:52

top cool on blog,j adore trop ,et t es mignonne! continu!