Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 03:32

Pour le meilleur et pour le pire…



Aujourd’hui, j’étais d’une humeur exécrable. Ben oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, ça m’arrive. Et je précise que cela n’avait rien à voir avec mes hormones, mais plutôt avec Bell Canada, les travaux au marteau-piqueur dans ma rue et la coupure d’eau impromptue dans mon bloc (immeuble)… Plutôt que de passer mes nerfs sur mes clients, ce qui serait somme toute assez mauvais pour mes affaires, j’ai décidé d’aller me calmer en faisant des longueurs à la piscine (et d’en profiter pour me laver). De retour chez moi, j’étais toujours d’une humeur exécrable. Aux grands maux les très grands remèdes, je décide de me faire des tartines de Nutella et de les manger devant la télé. Il faut ce qu’il faut.

Il est environ 17h05, et sur CTV, la seule chaîne que je regarde (j’en ai seulement quatre et ma télécommande est cassée), c’est l’heure de Dr Phil. Eurk… Pour ceux qui ne le savent pas, Dr Phil est un show américain du genre de Oprah, qui pour ceux qui ne le savent pas, est un show américain présentant les caractéristiques suivantes :
- un présentateur adulé par son public (ici Oprah ou Dr Phil);
- des individus lambda (vous, moi… ah non, pas moi. Vous peut-être, qui sait?, mais j’aime autant ne pas le savoir) qui viennent laver leur linge sale devant…
- …un public décérébré, mais totalement en délire.

Dr Phil, c’est la version scientifique d’Oprah.

Je m’apprête à faire l’effort suprême de me lever pour changer de chaîne lorsque le titre de l’émission du jour attire mon attention : « Sue for love ». Oooooh. Voilà qui promet d’être croustillant. Je décide donc de m’accorder quelques minutes de voyeurisme malsain, persuadée que je vais rigoler un bon coup.

Le premier cas, qui n’est pas celui qui nous intéresse, traite d’une femme ayant poursuivi son ancien amant pour diffamation. Après s’être fait larguer, celui-ci, probablement cinglé, mais ayant pourtant l’air aussi (a)normal qu’elle, avait en effet  imprimé en quelques dizaines d’exemplaires un joli manuscrit de quelques centimètres d’épaisseur relatant, jour après jour, la vie de son ex et décrivant par le menu ses problèmes mentaux, ses infidélités et ses maladies, exemplaires qui avaient aussitôt été postés à la famille de la belle ainsi qu’à ses amis et à ses collègues de travail. Ah, l’amour.

Le second cas, qui est celui qui nous intéresse, m’a laissée pantoise. Une femme abandonnée a poursuivi la nouvelle amante de celui-ci pour lui avoir volé son mari. « Vraiment n’importe quoi… », me dis-je. C’est alors que Dr Phil, jamais à court de révélations bouleversantes, déclare que la plaignante agissait en vertu de l’« Alienation of affection law ». Ah ben tab….k! Je n’ai pas été capable de regarder l’émission suffisamment longtemps pour découvrir, après la 6e coupure de pub, si la plaignante avait obtenu gain de cause ou non, mais j’ai été suffisamment estomaquée pour faire ensuite quelques recherches sur le sujet, que je vous livre ici, pour votre culture américaine (non, ne me remerciez pas…!).

En vertu de l’« Alienation of affection law », une personne mariée qui a été quittée, lâchement ou pas, pour une autre personne, peut poursuivre celle-ci en justice pour « détournement d’affection ». Pour gagner, la personne affectionnellement lésée doit prouver :
1/ Qu’il y a déjà eu de l’amour entre les époux.
2/ Que l’amour marital a été détruit.
3/ Que la tierce personne a usé de manœuvres déloyales pour séduire le ou la marié(e) et que celui ou celle-ci aurait été fidèle sans son intervention diabolique.
N.B. – Que le ou la quitté(e) ait été un(e) amant(e) déplorable ou un tyran domestique n’entre pas en ligne de compte.

Historiquement, cette loi était fondée sur l’idée qu’une épouse était la propriété de son conjoint. Impliquée avec un autre homme, elle était alors considérée comme volée. Mais comme les Américains vivent avec leur temps, ils « désexisé » la loi en question, et les épouses ont désormais aussi le droit de poursuivre les époux…

C’est là que, en dépit de ma forte envie d’user de mauvaise foi, je dois avouer que l’attachement de certains à cette loi sensée protéger le mariage (n’oublions pas que c’est une affaire qui regarde Dieu lui-même), n’a pas empêché la plupart des états de l’abolir. Elle demeure malgré tout en vigueur dans plusieurs états uniens : Hawaï, Illinois, Mississippi, New Hampshire, New Mexico, North Carolina, South Dakota, et Utah. Et c’est là que, en toute bonne foi, je peux quand même affirmer que les Américains sont euh… Bon. Pas tous, hein, 16% seulement. (Meuh non, j’rigoooole…)

Quant aux Québécois, ils peuvent, si le cœur leur en dit, donner libre court à leurs éventuelles pulsions adultérines, puisque la Cour suprême a déclaré, en 1987 sauf erreur, que le détournement d’affection n’existait pas au Canada.

Il ne nous reste donc plus qu’à régler nos comptes autrement que devant un tribunal. Les poings ou un kirpan feront l’affaire.

Portez-vous bien.

Aurélie, c’est grave docteur?

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

louchart 30/01/2016 12:07

Bonjour à tous, je suis Anne Carole Louchart une mère célibataire de deux (2) enfants vivant dans la région Pays de la Loire en France, je vais vous faire part de ce grand témoignage sur la façon dont je l'ai eu mon prêt de Mr. Gilles NEVEU, lorsque nous avons été chassés de notre appartement louer quand je ne pouvais plus payer mes loyers, mes factures, Après avoir été victime d'une arnaque par diverses entreprises en ligne et refuser un prêt par ma banque,mes enfants ont été prises par la famille d'accueil, je suis toute seule dans la rue. Jusqu'à un jour, j'ai rencontré une ancienne camarade d'école qui m'a présenté à ce prêteur craignant Dieu. Au début, je lui ai dit que je ne suis pas prêt à prendre le risque de demander un prêt plus en ligne, mais elle m'a assuré que je vais recevoir mon prêt de lui. Sur une seconde pensée prise à cause de mon itinérance j'ai essayé de m'appliquer pour le prêt, j'ai remplis le formulaire de demande de prêt et a procédé avec tout ce qui a été demandé de moi, heureusement pour moi il m'a donné un prêt de 80.000 euros que j'ai demandé à ce prêteur Mr Gilles NEVEU (gillesneveu3@gmail.com ) et je suis heureuse, j'ai pris le risque et j'ai eu mon prêt. Mes enfants ont été rendus à moi et maintenant je possède un autre appartement et ma propre entreprise. Tous ces gratitudes va à Mr. Gilles Neveu. Dieu a envoyé ce prêteur pour donner un sens à ma vie quand je l'avais perdu tout espoir, donc je fait un vœu à moi-même que je vais continuer à témoigner sur l'Internet de la façon dont je l'ai eu mon prêt. Avez-vous besoin d'un prêt d'urgence ? Aimablement et rapidement contacter cet grand homme maintenant par courriel: gillesneveu3@gmail.com pour obtenir votre prêt et surtout éviter les arnaques. Il est bon généreux et très rapide.

louchart 30/01/2016 12:07

Bonjour à tous, je suis Anne Carole Louchart une mère célibataire de deux (2) enfants vivant dans la région Pays de la Loire en France, je vais vous faire part de ce grand témoignage sur la façon dont je l'ai eu mon prêt de Mr. Gilles NEVEU, lorsque nous avons été chassés de notre appartement louer quand je ne pouvais plus payer mes loyers, mes factures, Après avoir été victime d'une arnaque par diverses entreprises en ligne et refuser un prêt par ma banque,mes enfants ont été prises par la famille d'accueil, je suis toute seule dans la rue. Jusqu'à un jour, j'ai rencontré une ancienne camarade d'école qui m'a présenté à ce prêteur craignant Dieu. Au début, je lui ai dit que je ne suis pas prêt à prendre le risque de demander un prêt plus en ligne, mais elle m'a assuré que je vais recevoir mon prêt de lui. Sur une seconde pensée prise à cause de mon itinérance j'ai essayé de m'appliquer pour le prêt, j'ai remplis le formulaire de demande de prêt et a procédé avec tout ce qui a été demandé de moi, heureusement pour moi il m'a donné un prêt de 80.000 euros que j'ai demandé à ce prêteur Mr Gilles NEVEU (gillesneveu3@gmail.com ) et je suis heureuse, j'ai pris le risque et j'ai eu mon prêt. Mes enfants ont été rendus à moi et maintenant je possède un autre appartement et ma propre entreprise. Tous ces gratitudes va à Mr. Gilles Neveu. Dieu a envoyé ce prêteur pour donner un sens à ma vie quand je l'avais perdu tout espoir, donc je fait un vœu à moi-même que je vais continuer à témoigner sur l'Internet de la façon dont je l'ai eu mon prêt. Avez-vous besoin d'un prêt d'urgence ? Aimablement et rapidement contacter cet grand homme maintenant par courriel: gillesneveu3@gmail.com pour obtenir votre prêt et surtout éviter les arnaques. Il est bon généreux et très rapide.

marmel 20/10/2007 21:24

J'ai déjà moi aussi tenté l'expérience d'Oprah et de Dr Phil en après-midi, lorsque j'étais étudiante (des moments où j'étais si débordée par les analyses à faire que je paniquais et ne faisais rien ;-)Là où je partage surtout ta frustration est par rapport à Bell. Je suis moi-même dans une belle chicane avec ces imbéciles qui ont augmenté mon tarif d'accès internet, changé mon plan et ajouté une limite de téléchargement sans m'aviser et sans mon consentement.GrrrrrrUne tartine de Nutella pour moi!

Michel 20/10/2007 17:48

le canal 68 et 86 ne fonctionne pas avec tes oreilles de lapin  ??
Détournement d'affection , ou comment les avocats plument les innocents..
 

Firdoel 20/10/2007 08:33

Hoy! T\\\'as l\\\'air de t\\\'éclater comme une bête! Ca fait envie! ;)Concernant cette hisoire de"détournement d\\\'affection", rien ne m\\\'étonne plus avec nos amis les américains...pour preuve ce petit lien qui m\\\'a été envoyé par un ami new-yorkais...Bonne lecture!http://www.nytimes.com/2007/10/16/nyregion/16flowers.html?_r=1&em&ex=1192680000&en=7729abcc680f268c&ei=5087%0A&oref=sloginhttp://www.nypost.com/seven/10162007/news/regionalnews/bridal_bloom__doom.htm?page=0