Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 23:00

Aurélie, chez le dentiste nord-américain

 

 

Cela faisait quelque temps que j’avais mal aux dents, mais je me refusais à aller chez le dentiste, persuadée que cela allait me coûter un bras. Quand la douleur est devenue trop vive et que j’ai commencé à craindre pour mon nerf (et mes nerfs), j’ai finalement pris un rendez-vous. Simple (naïve), je demande à la secrétaire (standardiste) si je peux avoir un rendez-vous (consultation), car j’ai mal aux dents (faut arrêter les bonbons).

 

La dame rechigne, hésite, et… met en doute ma bonne foi. Et si, si, si ce n’était pas une carie, hein, hein, hein??

 

La procédure veut que je commence par passer entre les mains d’une assistante dentaire qui, après diagnostic, déterminera que je peux voir un dentiste lors d’un second rendez-vous. Ah ben si c’est la procédure, moi, je m’exécute, hein, je ne vais pas faire d’histoires. Rendez-vous pris.

 

L’assistante regarde, prend une radio sans me mettre les doigts dans la bouche (ce qui est tout-à-fait nouveau pour moi), me souffle de l’air sur la dent, ne sais pas, ne sais plus, est perdue. Finalement, un des dentistes du centre dentaire (pas cabinet : centre) trouve la dent en cause et confirme qu’il y a sans doute une carie et qu’il va falloir revenir. Ok pas de problème, finissons-en avec cette maudite dent (enfin façon de parler, hein!). Rendez-vous pris avec un autre dentiste, car celui qui m’a examiné n’est pas disponible avant 5 semaines et que moi, entre temps, j’ai mal.

 

- Parfait, merci, au revoir.

- Vous réglez comment? Ça fait 49$. C’est la procédure.

- 49$ alors qu’on n’a rien fait ?!?!?!

- …

- Ok, visa.

 

15 jours plus tard, j’y retourne. Me voilà introduite auprès du Dr C. et de son assistante (encore une, mais pas la même, ouf!). Elle confirme (carie), elle me pique (gèle) et elle s’en va. L’assistante me rassure – elle va revenir – puis sort à son tour. Ah bon, ben ok alors. 10 minutes plus tard tout le monde revient. Il semble qu’entretemps la dentiste soit allée examiner quelques personnes qui se trouvaient probablement entre les mains de ma première assistante, qui ne sait pas, qui ne sait plus, qui est perdue (ok, je suppute). Sueurs froides. A-t-elle changé de gants entre nous deux? Ah oui, je la vois qui se désinfecte et enfile une nouvelle paire de gants avant de plonger vers mes amygdales.

 

Tout semble se dérouler normalement : elle a saisi une fraise et commence à creuser. C’est alors…

 

C’est alors qu’une seconde paire d’yeux se fixe sur ma cavité buccale et qu’une seconde paire de mains y plonge des instruments. Gloups (enfin façon de parler, car la paire de mains de l’assistante s’évertue à m’éviter de déglutir, aspirant toute forme de sécrétion en une nanoseconde). Tant de monde plongé dans mon intimité, ça m’intimide. Je sens que je me crispe. Sans doute est-ce parce qu’ils savent que les patients dans cette situation vont désespérément se mettre en quête de nouveaux horizons que les fondateurs du centre (pas cabinet, hein) ont collé sur le mur une affreuse peinture représentant la mer vue d’une fenêtre. J’essaie de m’y noyer, mais peine perdue, je continue de me crisper et le torticolis me gagne. J’envisage de bouger, mais je crains que la fraise ne happe ma langue et n’en arrache un morceau, alors je m’abstiens.

 

De concert, mes deux tortionnaires décident de me laisser un peu de répit avant de reboucher le trou et… s’en vont. J’attends. J’attends. J’attends (tiens, ça me rappelle le consulat de France), et puis je décide de piquer un somme. La dentiste me réveille en s’excusant : un nettoyage à superviser. Mais, je vous en prie, faites comme chez vous.

 

On recommence à s’affairer sur ma dent et je réalise qu’on n’a jamais employé autant de produits différents pour me soigner une carie. Des mots étrangers sont froidement jetés par la dentiste toutes les 10 secondes. L’assistante comprend manifestement de quoi il retourne, car elle lui tend immanquablement quelque chose en réponse.

 

Après encore quelques allers-retours entre moi-même et d’autres clients, la dentiste m’annonce qu’elle est fort satisfaite de son travail (ah ben tant mieux dis donc…) et que je peux m’en aller, en direction de la caisse.

 

- Ça fera 217$...

- 217….??!??!?!?!!

- …

- Ok, visa.

 

Ceci se passait en mai dernier. Hier, je me suis cassée une dent et j’ai bien failli perdre la raison en anticipant le prix que me coûterait une couronne. Bilan des courses : pas de couronne, le dentiste a réussi à reconstruire un semblant de dent et pense que cela devrait pouvoir tenir. Dois-je préciser qu’il s’est déclaré satisfait de son travail?

 

Et quand j’ai appris que son travail satisfaisant me coûterait SEULEMENT 265$, j’ai bien failli l’embrasser.

 

Me semble qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans tout cela…

 

Portez-vous bien et ne mangez pas de bonbons.

 

Aurélie, cinq minutes plutôt que trois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

louchart 30/01/2016 12:08

Bonjour à tous, je suis Anne Carole Louchart une mère célibataire de deux (2) enfants vivant dans la région Pays de la Loire en France, je vais vous faire part de ce grand témoignage sur la façon dont je l'ai eu mon prêt de Mr. Gilles NEVEU, lorsque nous avons été chassés de notre appartement louer quand je ne pouvais plus payer mes loyers, mes factures, Après avoir été victime d'une arnaque par diverses entreprises en ligne et refuser un prêt par ma banque,mes enfants ont été prises par la famille d'accueil, je suis toute seule dans la rue. Jusqu'à un jour, j'ai rencontré une ancienne camarade d'école qui m'a présenté à ce prêteur craignant Dieu. Au début, je lui ai dit que je ne suis pas prêt à prendre le risque de demander un prêt plus en ligne, mais elle m'a assuré que je vais recevoir mon prêt de lui. Sur une seconde pensée prise à cause de mon itinérance j'ai essayé de m'appliquer pour le prêt, j'ai remplis le formulaire de demande de prêt et a procédé avec tout ce qui a été demandé de moi, heureusement pour moi il m'a donné un prêt de 80.000 euros que j'ai demandé à ce prêteur Mr Gilles NEVEU (gillesneveu3@gmail.com ) et je suis heureuse, j'ai pris le risque et j'ai eu mon prêt. Mes enfants ont été rendus à moi et maintenant je possède un autre appartement et ma propre entreprise. Tous ces gratitudes va à Mr. Gilles Neveu. Dieu a envoyé ce prêteur pour donner un sens à ma vie quand je l'avais perdu tout espoir, donc je fait un vœu à moi-même que je vais continuer à témoigner sur l'Internet de la façon dont je l'ai eu mon prêt. Avez-vous besoin d'un prêt d'urgence ? Aimablement et rapidement contacter cet grand homme maintenant par courriel: gillesneveu3@gmail.com pour obtenir votre prêt et surtout éviter les arnaques. Il est bon généreux et très rapide.

louchart 30/01/2016 12:07

Bonjour à tous, je suis Anne Carole Louchart une mère célibataire de deux (2) enfants vivant dans la région Pays de la Loire en France, je vais vous faire part de ce grand témoignage sur la façon dont je l'ai eu mon prêt de Mr. Gilles NEVEU, lorsque nous avons été chassés de notre appartement louer quand je ne pouvais plus payer mes loyers, mes factures, Après avoir été victime d'une arnaque par diverses entreprises en ligne et refuser un prêt par ma banque,mes enfants ont été prises par la famille d'accueil, je suis toute seule dans la rue. Jusqu'à un jour, j'ai rencontré une ancienne camarade d'école qui m'a présenté à ce prêteur craignant Dieu. Au début, je lui ai dit que je ne suis pas prêt à prendre le risque de demander un prêt plus en ligne, mais elle m'a assuré que je vais recevoir mon prêt de lui. Sur une seconde pensée prise à cause de mon itinérance j'ai essayé de m'appliquer pour le prêt, j'ai remplis le formulaire de demande de prêt et a procédé avec tout ce qui a été demandé de moi, heureusement pour moi il m'a donné un prêt de 80.000 euros que j'ai demandé à ce prêteur Mr Gilles NEVEU (gillesneveu3@gmail.com ) et je suis heureuse, j'ai pris le risque et j'ai eu mon prêt. Mes enfants ont été rendus à moi et maintenant je possède un autre appartement et ma propre entreprise. Tous ces gratitudes va à Mr. Gilles Neveu. Dieu a envoyé ce prêteur pour donner un sens à ma vie quand je l'avais perdu tout espoir, donc je fait un vœu à moi-même que je vais continuer à témoigner sur l'Internet de la façon dont je l'ai eu mon prêt. Avez-vous besoin d'un prêt d'urgence ? Aimablement et rapidement contacter cet grand homme maintenant par courriel: gillesneveu3@gmail.com pour obtenir votre prêt et surtout éviter les arnaques. Il est bon généreux et très rapide.

farah 14/09/2010 22:42



Bonjour,


Je suis une maman de 02 enfants que j'ai allaités pendant plusieurs mois.


Ceci pour dire que mes pauvres dents s'en ressentent et sont de venues très sensible. Il y a quelques jours, je suis allée voir une clinique dentaire Joliette. Mon mari m'avait parlé de son
fameux dentiste labà. J'y suis donc allée faire un tour.


Une radiographie pour 50$ suivie d'un autre rendez-vous une semaine plus tard pour traitement de canal ( Dévitalisation de la dent), parce que d'après la radiographie le nerf était touché, berf,
j' y suis allée une semain plus tard après avoir pris un antibiotique durant une semaine pour la douleur et l'infection.


J'arrive à la clinique, on me reçoit tout sourire et apès une heure de torture ma dent est réparée, on va dire. sur le coup avec l'anésthésie je ne sentais pas ma bouche, donc, après avoir payé
un autre 575 $ en plus des 50$ payés avec ma carte visa , je suis tout surire et je parle même au docteur d'une autre dent dévitalisée qui tombe en miettes. Il me dit qu"elle nécéssite un pivot
et une couronne dont le cout allait me couter plus de 2000 $. Je dis oh non merci.


Aujourd'hui j'appelle la clinique parce que je viens de constater que cette même dent soignée est toute noire sur le coté(comme avant les soins) et très coupante aussi. l'infirmiere me dit de
repasser pour faire une autre radiographie de 100$ et repasser chez le dentiste pour un autre travail pour enlever la carie parce que la 1ere fois il a juste fait le traitement de canal et
n'a pas touché à la carie, pour la carie il faut repasser et repayer un autre traitement.


Je dis il n'en est pas question que c'est du n'importe quoi qu'on ne traite pas le canal d'une dent en laissant la carie telle quelle et de repasser sur le billard une seconde fois pour enlever
la carie et là je me dispute avec la standardiste qui n'arrete pas de faire le va et vient au tél entre moi et le fameux dentiste. Elle finie par me dire de repasser voir le dentiste mais que se
sera une autre consultation payante.


Ou puis-je me renseigner pour me plaindre. y' a t-il un organisme ici au Québec, à Montréal pour ce genre de plaintes ?, merci.


 



Aurélie au Canada 16/09/2010 03:29



Eh ben, quelle histoire! Je suppose que dans ce genre de situation il faut s'adresser à l'Ordre des dentistes du Québec, mais je dis ça sans vraiment savoir... Bonne chance!



Didou 27/09/2008 01:13

Ils ont tout fait en une seule fois !! C'est pour ça !! Rappelle-toi, en France, il te faut presque 25 rendez-vous pour une seule carrie !! (et que je regarde, et que je gratouille, et que je fais un troutrou, et que je mets un pansement dans le troutrou.... ouais, presque 25...).Bises Aurélie !

Jace 04/04/2008 14:01

Vive les assurances!