Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 21:35

Vancouver, part 2 : bizarreries

 

 

Après les chinoiseries, ce sont les bizarreries de Vancouver qui resteront dans ma mémoire.

 

1/ Bizarrerie du climat

 

Sept jours sur place, six jours de pluie. En juillet. Non, je ne mens pas. Je n’exagère pas non plus. Six jours de pluie, matin, midi et soir, le cauchemar. C’est ainsi qu’après avoir escaladé Grouse Mountain à pied, via « a near vertical trail », ainsi que le décrivait mon guide (j’aurais dû le prendre au sérieux), j’ai pu admirer du sommet, entre deux crises cardiaques, la vue suivante (« une des plus belles vues de la région » dixit toujours le même guide) :

 

 

Entre autres désagrément, notamment celui de me précipiter dans la dépression (traitée à grands coups de sucreries), et de me faire regarder Le juste prix (euh… The right price??) le matin (ben ouais), le climat vancouverois a eu des effets assez étonnants sur mes cheveux, ainsi qu’en témoigne la photo suivante (ce qui n’a guère contribué à améliorer mon moral) :

 

 

2/ Bizarrerie des habitants

 

D’après ce que j’ai pu constater, il y a quatre catégories de personnes à Vancouver :

- les Chinois : je n’épiloguerai pas, car on le sait déjà;

- les buveurs de café : je n’oserais pas me lancer dans des pourcentages, mais c’est fou le nombre de gens qui se baladent avec un café à la main, et d’après mes observations, il y a un Starbucks tous les 50 mètres environ. Ce qui relève de l’exploit en revanche, c’est de trouver un Starbucks offrant des pâtisseries SANS CANNELLE. Peut-on m’expliquer d’où vient cette manie de mettre de la cannelle partout?!??!?

- les joggeurs : qu’il pleuve, qu’il pleuve ou qu’il pleuve, ils courent. Et quand je grimpe péniblement le near vertical trail de Grouse Moutain, ils me dépassent… en courant. Bon, je présume que la plupart des joggeurs appartiennent également à la catégorie précédente (les caféinomanes) ou à la suivante (les héroïnomanes)… Faut bien se donner du courage.

- les dérangés : que l’origine de leur mal soit stupéfiante ou psychotique, ils envahissent les rues, particulièrement dans le quartier où je logeais. East Hastings est manifestement le lieu à éviter à tout prix. C’est ainsi que j’ai eu le bonheur de croiser, entre autres énergumènes, une femme qui se promenait en brandissant un marteau et, dans les toilettes d’un centre commercial, une madame complètement défoncée en train de faire sécher sa petite culotte sous les séchoirs à mains. Dans ces moments là, un ange passe. Comme dirait Stéphanie (que je connais désormais personnellement et plus seulement virtuellement), « on se demande ce qui va se passer avec les J.O. ». Je précise que le « on » ne m’inclut pas, car, personnellement, je m’en fous : Vancouver, je n’y remets plus les pieds, J.O. ou pas J.O. (Mais n’allez pas croire que ça ne vaut pas le détour… C’est beau, c’est au bord de la mer, et il y a plein de super randonnées à faire. Non, c’est simplement que je ne suis pas une fille de plein-air que-c’est-bon-de-courir-sous-la-pluie-de-toutes-façons-y-a-que-ça-à-faire-avant-21h-et-après-y-a-plus-rien. En plus, je n’aime pas le café, alors…)

 

Portez-vous bien et ne mettez pas vos doigts sales dans votre bouche, ça donne la gastro.

 

Aurélie, Vancouver sucks, Montréal rocks!

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

stéphanie 13/09/2007 16:06

Oui enfin, le probleme de Hastings, c'est pas que c'est dangereux ou quoi, c'est que ces gens vivent sans rien, a part la drogue, en centre ville, et que la ville continue de se vanter d'etre le lieu ideal ou vivre sur cette terre.
Bien sur, on leur a trouvé un nouvel espace, biel loin du cvcentre ville, ou les parker avant les JO. Ca pue un peu quoi.
sinon, tu oublies de dire que tout le monde il est beau il est gentil, qu'on est super cool-pas stressé, et qu'on porte des tongs même sous, la pluie.  On ne se plaint jamais, sauf pour faire la morale de temps en temps (amen).
bisous

Julie 26/08/2007 17:53

Vu la date du post de ton message, on devait être à Vancouver en même temps (vu le temps aussi). Et j'ai également logé dans East Hastings (mais chez l'habitant). En cherchant bien, il y a des petites galeries d'art cachées dans ce quartier, beaucoup de culture Graffitti et de la bonne musique. Ça fait peur les timbrés-pauvres, mais des fois ça fait du bien de les voir. Surtout que je ne me suis pas faite agressée une fois. Mais bon...

PoÚte 13/08/2007 18:53

Et oui Vancouver c'est le changement complet vu la photo et les nouvelles. :)

Johan 11/08/2007 10:12

Aurélie,
Ce qui est rassurant,c'est que vu de Belgique ,ou tout le monde le sait, il fait pleine pluie depuis début Juillet je me permet de compatir a ton malheur !!! continue surtout a nous faire rire avec tes chroniques
Bye
joh

noname 04/08/2007 19:17

C'est clair que tu as pas de chances ;-) Moi j'ai passé de super moments a Vancouver fin Aout debut Septembre et j'ai pas un temps aussi pourri que tu as eu. Je suis pas non plus resté tout un mois sur place pour confirmer la pluie si crainte par les gens. Les rocheuses m'appelaient entre-temps.En tout cas, j'ai adoré la ville pour ce qu'elle a a offrir et sa situation geographique et le fameux Stanley Park donnant sur l'ocean.Bonne continuation.