Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

14 juillet 2005 4 14 /07 /juillet /2005 00:00

Montréal en été

J’ai posé le pied sur le sol canadien depuis un peu plus de 24h et depuis un peu plus de 24h j’ai le sourire jusqu’aux oreilles. Aaaaaaaaaah Montréal, j’adore Montréal. Les gens sont de bonne humeur et ça nous change de Paris, croyez-moi. Et Montréal en été, c’est d’la balle.

Comme l’hiver a été long, tout le monde est content quand l’été arrive et veut en profiter un maximum. Résultat, on sort : on marche, on fait du vélo, du roller, du jogging. On déjeune sur les terrasses des cafés, on passe ses soirées sur les marches des condos à bavarder avec des amis, à boire des bières ou à se couper les ongles de pied, on pique-nique. Bref, on vit dehors et l’ambiance générale est assez décontractée.

Evidemment on a trop chaud mais ça n’est pas grave. (Disons que l’achat d’un ventilateur est quand même un investissement avisé et autant s’y prendre à l’avance car les magasins sont rapidement en rupture de stock. C’est qu’il en faut un dans toutes les pièces...)

Le problème surtout, c’est l’humidité. On se croirait sous les Tropiques. Alors forcément, il y a des moustiques. Le plafond des cabines téléphoniques grouille littéralement de ces suceurs de sang attirés par la lumière. La première fois ça surprend, ça dégoûte même. On ne s’entend plus parler…

Quant à moi, aussitôt rentrée, aussitôt piquée, et boursouflée, car je suis comme qui dirait légèrement allergique. Le genre de truc qui agace…

L’été à Montréal, c’est la saison des festivals. De littérature, de théâtre, de musique, de cinéma, de feux d’artifices. Il y a de tout, pour tous les goûts. Ca commence en avril, avec le Festival Nuits d’Afrique, films et documentaires africains à l’honneur ; en mai, le Festival International de la Littérature et le Festival de Théâtre des Amériques ; en juin, le Fringe (toutes formes d’expression artistiques, pour des spectacles résolument originaux et détonants), le Mondial de la Bière et aussi le grand prix de Formule 1 du Canada (ce n’est pas un festival mais c’est quand même un événement…) ; en juillet, le Festival International de Jazz et le Festival Juste pour Rire ; en août, les Francofolies de Montréal et le Festival des Films du Monde. Et je ne cite que les plus gros... Il y a aussi le Théâtre de Verdure, au parc Lafontaine, qui propose tous les soirs de juillet-août des spectacles en plein air.

Le week-end, on va se balader dans un des innombrables parcs nationaux du Québec ou bien on va à la plage de Montréal, sur l’île Sainte Hélène. Si on reste en ville, on a le choix, le dimanche, entre les tam-tams, dont je vous ai déjà longuement parlé et les pique-niques électroniques, dont je vous parlerai sûrement un de ces jours.

Bref il est impossible de s’ennuyer.

Pour moi ce week-end, c’est canot-camping. Cela promet des anecdotes croustillantes !  

Grosses bises à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aurélie, mon pays ce n’est plus Paris

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

aurelie au canada 27/07/2005 18:28

Oups, je me suis trompee. C'est le Festival Vues d'Afrique dont je voulais parler, en avril-mai. Nuits d'Afrique a effectivement lieu en juillet... Desolee.

katpower 27/07/2005 18:22

il me semble que les Nuits d'Afrique c'est plutôt en juillet qu'en avril - juste après le festival de Jazz

Dominic Grandmaison 19/07/2005 17:09

C'est pas pour faire mon rabat-joix mais tu as oubier un évènement qui se déroule en se moment à Montréal et qui devrait être le plus important de l'été.Les Mondiaux Aquatiques.Moi aussi j'habite au québec(Abitibi-Témiscamingue) à Amos(La ville ou il y aura les jeux de québec en début Août) et je ne manque pas un de tes article:P

Ils me font trop rire!

Vincent 18/07/2005 20:11

Effectivement, je te déconseille totalement de revenir à Paris, sous peine de dépression subite rien qu'à voir les gens faire la gueule!!en plus de ça c'est contagieux... vive le québec!!

Dino 18/07/2005 19:31

Salut Aurélie !!
Claire qu'il fait chaud personnellement ej suis ici depuis début avril et au début il faisait "normal" mais là c'est du 40 - 45 degrée celcus si on compte tous les facteurs !!
Un conseil va vers tadoussac ou saint siméon pour voir les baleines on l'a fait la semaine derniere c'était trop top !!
@+