Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 06:55

Épluchette

 

 

 

 

Samedi soir, j’ai participé à ma première épluchette de blé d’Inde. C’est là que les Québécois s’esclaffent de me découvrir aussi ignorante, et que les Français, disent « éplu quoi ??? ». Épluchette de blé d’Inde. Le blé d’Inde, c’est du maïs. Et l’épluchette c’est le fait de l’éplucher, pour pouvoir le manger.

 

 

D’ailleurs, pour que cette épluchette ne soit pas une simple « mangette », j’ai bel et bien participé à la corvée d’épluchage. Et je suis donc en mesure de vous révéler cette information exclusive : ça colle et y a des poils. Intéressant.

 

 

 

Récapitulons. Pour faire une épluchette de blé d’Inde il faut :

 

-          du blé d’Inde, ben oui ;

 

-          des gens pour l’éplucher (bibi) ;

 

-          des gens pour le manger (encore bibi !) ;

 

-          une énorme marmite et un réchaud qu’on loue pour l’occasion, parce que personne n’a ce genre de truc dans sa batterie de cuisine ;

 

-          de l’eau pour cuire le maïs à l’eau ;

 

-          du sucre pour sucrer l’eau dans laquelle on cuit le maïs à l’eau ;

 

-          une grosse motte de beurre sur laquelle rouler l’épi de maïs une fois qu’il est cuit ;

 

-          du sel, pour mettre sur le beurre ;

 

-          de bonnes dents pour croquer dedans.

 

 

 

Une certaine dose de témérité est également requise de la part des convives pour :

 

-          ne pas avoir peur d’avoir des bouts de maïs coincés entre toutes les incisives ;

 

-          trouver un moyen de les enlever discrètement avant de sourire ;

 

-          ne pas avoir peur de se mettre du beurre plein les mains ;

 

-          ne pas avoir peur d’avoir du beurre qui coule sur le menton ;

 

-          ne pas avoir peur d’être finalement totalement couvert de beurre.

 

 

 

Ai-je besoin de préciser qu’il vaut mieux aimer le maïs ?

 

 

 

 

 

 

Cette petite fiesta était un « party de voisins », concept totalement nouveau pour une parisienne comme moi, qui, c’est bien connu, n’adresse jamais la parole à ses voisins (et ne répond même pas quand on lui dit bonjour, pourquoi faire voyons ?)*.

 

 

 

Tous les habitants du condo avaient donc invité leurs amis à faire la fête le même soir, dans la cour commune. Et quand un des voisins fait partie d’une troupe de percussions brésiliennes, ça donne une ambiance franchement festive, du genre à faire débarquer la police (si, si). Et une Aurélie qui décide qu’elle aussi, elle veut en faire. J’veux en faiiiiiiiiiiire !!

 

 

 

À bon entendeur salut !

 

 

 

 

 

Aurélie, une casserole, une cuillère, une percussionniste !

 

 

 

 

 

* Note de la rédactrice : ceci est une blague.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

mello 12/09/2006 02:00

ça faisait un moment que je n'étais pas passée par ici et je vois que vous êtes en plein débat sur le blé d'Inde!tout d'abord je dirais qu'un bon blé d'Inde (tsé le 3 couleurs) n'a aucunement besoin d'ajout de sucre... (même que ce serait  blasphème). cependant, je me confesse, je le fais à l'occasion quand j'achète mon blé d'Inde à Montréal: il est vieux, poreux et pas de goût!!! bref, vivement les stands de blé d'Inde sur le bord de la route de campagne, frais cassés, le matin même! ceux-là n'ont même pas besoin de beurre et de sel...(p.s. venez pas me dire que celui du marché jean-talon fait la job = oh que non! )

Aurelie au Canada 10/09/2006 18:47

Juste pour preciser : le sucre dans l'eau c'est un quebecois qui l'y a mise...!!!

Greg 10/09/2006 17:57

dois je rappeler que le blé d'inde sans l'enrouler dans une motte de beurre ça n'est pas du vrai blé d'inde??? :P

JP de Québec 10/09/2006 08:55

Bonjour Aurélie,

J'ai découvert ton blogue ce soir et j'ai du lire approximativement tes derniers 30 articles.

Je suis de Québec (la ville dans la province) et je trouve bien intéressant de découvrir mon propre pays à travers les yeux d'une "étrange" (comme dirait les anciens et qui signifie "étrangère" c'est-à-dire qui n'est pas de la région).

Tu as un sens de l'humour et une façon d'écrire vraiment agréables à lire.

En ce qui concerne les 30 derniers articles, voici quelques points pour lesquels j'aimerais apporter des précisions :

- Chronique 130 Épluchette : Je confirme ce qu'un autre visiteur a écrit : non on ne met pas de sucre dans l'eau de cuisson du blé d'inde dans une épluchette. En France vous avez votre gastronomie et sa préparation rituelle. Nous avons aussi nos traditions comme celle d'une épluchette... Donc pas de sucre la prochaine fois...

-Chronique 127 Gastronomie : Tu parles du taux élevés de lipides dans le Kraft Diner, mais pas de celui de la poutine (du moins pas dans les 30 articles que j'ai lu). La poutine doit certainement battre le Kraft diner en termes de lipides élevés. Mais la poutine c'est bon de temps à autre (encore faut-il savoir où elle est bien préparée). Et pour tous ceux qui n'ont jamais mangés de Kraft Diner : non ce n'est pas aussi mauvais qu'Aurélie le dit (même si c'est loin d'être gastronomique) et ça vaut la peine d'y goûter au moins une fois (comme pour la poutine, la cabane à sucre, le pâté chinois, les grands-pères dans le sirop d'érable, le bouilli canadien, la tourtière du Lac St-Jean, etc.)

-Chronique 123 TV : Je ne suis pas un grand fan de téléromans à la télé, mais il y a quand même certaines émissions intéressantes dont tu n'as pas parlés dont en voici quelques unes : Les Bougons (tu les a mentionnés mais tu n'as pas exprimé ton opinion), Les Invincibles, Cover girl.

-Chronique 118 Cabane à sucre : Le Pouding Chômeur se prépare généralement avec de la cassonade et non avec du Sirop d'érable et c'est un dessert typiquement québécois qui est généralement apprécié même si Aurélie ne semble pas aimer

-Chronique 111 Les élections : D'accord avec toi. J'ai été consterné moi aussi quand j'ai réalisé que les canadiens avaient élu Stephen Harper le mini-moi de Georges Bush. Il semble que la bêtise s'exporte bien des USA et qu'il y a acheteurs de ce côté-ci de la frontière !

-Chronique 108 Temps des fêtes : Un cauchemar une fois l'an où l'on passe son temps à boire, manger, magasiner et tenter de se reposer un peu pour survivre à tous ces excès...

Alors voila, c'est tout pour mon premier commentaire. J'ai hâte de lire la suite de tes aventures ...
PS J'ai eu un problème en ajoutant mon commentaire. J'espère qu'il n'apparaîtra pas 2 fois.

NiNie 08/09/2006 17:04

Coucou Toi,
Je passe sur ton blog qui m'a été recommandé par  Sam Tremblay du NB. Moi aussi je découvre la vie Québecoise depuis 2 semaines et j'ai testé comme toi le blé d'Inde ;o) Super bon dailleurs avec ce beurre et ce sel lol Je suis à l'UQAR à Rimouski pour les 8 prochain mois. J'aurai l'ocassion de repasser sur ton blog ;o)
As tu gouté à la poutine? au queue de Castor?
Biz @Ciao
NiNie