Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

14 décembre 2004 2 14 /12 /décembre /2004 00:00

 

Ok, j’viens d’comprendre (suite)

 

 

 

 

 

 

 

Ce que j’viens d’comprendre, c’est que pour vivre ici, il faut être ORGANISÉ.

 

 

 

Petites leçons de survie…

 

 

 

Leçon nº1 : Emporter des chaussures de rechange quand on est invité à un party.

 

Ça évite de se retrouver en chaussettes au milieu d’une foule goguenarde (« C’est ton premier hiver, toi… ») Parce que les grosses godasses pleines de neige et de boue noirâtre, on les laisse à l’entrée.

 

 

 

Leçon nº2 : Se lever un quart d’heure plus tôt le matin.

 

Parce que patiner sur la glace, patauger dans la boue et s’enfoncer dans la neige, ça prend du temps.

 

Je précise que les travailleurs motorisés doivent eux aussi se lever un quart d’heure plus tôt le matin, le temps de déneiger la voiture. Y a quand même une justice.

 

 

 

Leçon nº3 : Ne pas mettre un trop gros pull sous son manteau magique.

 

Parce que patiner sur la glace, patauger dans la boue et s’enfoncer dans la neige, non seulement ça prend du temps, mais ça donne chaud. Et arriver en nage au bureau, c’est pas la classe.

 

 

 

Lecon nº4 : Porter des lentilles.

 

Parce que les lunettes, entre le cache-nez et le bonnet, elles sont couvertes de buée. Paraît-il – de source d’opticien – que quand il fait très froid, elles gèlent. Résultat, si on les cogne, elles éclatent.

 

 

 

Leçon nº5 : Abandonner définitivement les raccourcis.

 

Parce que les petits parcs (seul moyen de « couper » dans cette ville parallélépipédique) ne sont pas déneigés et arborent donc une couche de glace  de 3-5cm d’épaisseur et une couche de neige d’environ 30cm.

 

De la même façon, on traverse les rues là où c’est prévu, c’est à dire aux intersections et non en plein milieu, en bonne parisienne pressée et indisciplinée, parce que la neige est poussée sur les côtés par les déneigeuses et que le tas atteint parfois un bon mètre.

 

C’est aussi pour cette raison qu’il faut partir un quart d’heure plus tôt le matin.

 

 

 

Leçon nº6 : Dormir avec des boules Quiès (ou des bouchons en mousse vu que les boules Quiès, ça n’existe pas ici et que, de toutes façons, c’est dégueu.)

 

Parce que les déneigeuses (et les messieurs-dames qui sont au volant), elles travaillent la nuit. TOUTE la nuit.

 

 

 

Leçon nº7 : Acheter un repose-chaussures avec égouttoir.

 

Parce que quand on rentre chez soi, on retire ses chaussures. Et il faut bien que le jus noir qui en coule aille se mettre quelque part.

 

 

 

Leçon nº8 : Prévoir un vide-poche et un porte-manteau JUSTE A CÔTÉ de la porte d’entrée.

 

Parce que, quand on retire ses chaussures, on a bien envie de poser son manteau, ses gants, son bonnet et ses clefs quelque part. Retirer ses chaussures en gardant son manteau, ses gants, son bonnet et ses clefs à la main met de TRÈS mauvaise humeur.

 

 

 

Lecon nº9 : Abandonner l’idée de se faire un brushing (bon là c’est surtout un conseil pour les vraies filles parce que moi je ne me fais jamais de brushing…)

 

Parce que mettre un bonnet c’est pas hyper bon pour le volume et ne pas mettre de bonnet (donc être couvert de neige en quelques minutes) ça fait comme qui dirait friser.

 

 

 

Lecon nº10 : dormir 10 heures par nuit au minimum.

 

Parce que sans ça, quand on arrive au bureau après avoir galéré une demi-heure dans la neige, on est tellement épuisé qu’on a déjà envie d’aller se coucher.

 

 

 

 

 

Je pense qu’avec tout ça je devrais être en mesure de passer l’hiver.

 

 

 

Bises neigeuses.

 

 

 

Aurélie

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

lyns 18/06/2007 21:11

Mamamia hey beh moi qui suis constament à la recherche de chaleur, suis pas dans le caca si jveux m'installer las-bas :s :s :s :s :s :s

PeyJ 16/01/2005 03:39

Les Québécois font comment en hivers lorsqu'ils sortent s'ennivrer dans les bars jusqu'à l'heure fatidique ??? Est ce qu'ils picolent encore PLUS qu'en été ???

Salutations d'un Français qui à connu un peu le même genre d'expérience que toi mais en été (ouf !!!) Et perds par le Nord ;-D

(Ah !!! la douceur Angevine...)

Sylvaine 17/12/2004 17:59

salut Aurélie,
moi aussi je viens de découvrir ton site grâce à Geoffrey qui t'a déjà écrit. j'adore tes chroniques, j'en rigole toute seule devant mon ordi!
je voulais te demander pour ton visa, une fois demandé et accepté (délai?) tu peux partir quand tu veux dans l'année ou il y a une limite? je te demande ça parce que j'ai pas trouvé la réponse sur le site de l'ambassade et ce visa m'intéresse.
merci et bon courage pour l'hiver, ici à Barcelone on a pas ce genre de problèmes!

Stephane 17/12/2004 15:11

Allo Aurélie,

Très touchant ton blog.. Je l'ai découvert ce matin, et je l'ai dévoré.

A+, au (grand) plaisir de te lire,

Stéphane

PS : Je renchéris sur le point 4 :
Porter des lentilles (publicité gratuite),
parce qu'avec des lentilles on voit vraiment TROP MIEUX

Sysla 15/12/2004 15:28

Hello Aurelie, moi je suis une amie a Seb (http://seb.over-blog.com/) et c'est grace a lui que j'ai decouvert ton blog il y a un moment deja. Je me regale a chaque fois. Ton style est tout simplement fabuleux. Des chroniques marrantes et realistes a la fois. J'ose prendre la parole a travers un petit commentaire aujourd'hui...
Pour la petite histoire, j'ai vecu au Quebec en 1998-99 et tous tes ecrits sur les joies de l'Hiver me font sourire...et me rappellent d'excellents souvenirs. Moi aussi j'ai du me trouver un manteau "magique" - qui d'ailleurs n'a pas servi beaucoup une fois ramene en France, mais qu'est ce qu'il a pu me proteger lors des ballades a raquettes, promenades a chiens, ski-doo et j'en passe... dans la campagne enneigee des Cantons-de-l'Est (j'etais vers Sherbrooke, Lennoxville tres exactement).
Aujourd'hui cela fait deux ans presque que je vis a Dublin, en Republique d'Irlande... et a defaut d'un manteau magique je me contente d'un coupe-vent impermeable, le parapluie n'etant pas d'usage etant donne qu'il se retourne au bout de 2 secondes et demie.
Continue bien tes petites aventures, et merci de me rappeler le Quebec d'une si jolie facon.