Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

5 mai 2005 4 05 /05 /mai /2005 00:00

 

Météo printanière

 

 

 

 

Tiens, il y avait longtemps que je ne vous avais pas parlé de la météo…

 

 

 

Il faut m’excuser mais ce crisse de climat m’en fait voir de toutes les couleurs. En ce moment, les couleurs c’est gris (le ciel pluvieux), bleues (mes lèvres gelées) et noirs (mes souliers crottés).

 

 

 

Nous sommes aujourd’hui le 4 mai, soit un mois et demi avant l’été et 4 jours après le muguet (enfin théoriquement, car ici on ne voit pas un brin de muguet le 1er mai) et il fait 8 degrés et il pleut et ça dure depuis 2 semaines. Moi je dis : y en a marre ! J’ai certes remisé mon manteau magique au placard, mais c’est pour le remplacer par mon manteau d’hiver parisien. C’est pas désespérant ça ?

 

 

 

Bon ben d’accord Gimini Cricket, je vais en profiter pour rester chez moi et chercher du travail. Pffff, la voie de la raison est déprimante !

 

 

 

Portez-vous bien, les Français qui ont crevé de chaud le week-end dernier et les autres aussi.

 

 

 

Aurélie j’veux du soleil, j’veux du soleil…

 

> Evidemment, il a suffit que j'ecrive ca pour que le soleil se mette a briller non stop...

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

Jp(frank18) 08/05/2005 19:01

tiens, tu commence à prendre lews mauvaises expressions québecoises :-D ( crisse...)

eric draven 07/05/2005 17:39

salut aurélie

moi je t'echangerais volontier un peu du soleil de l'ile de la Reunion, contre un peu de neige !!!!

en tous cas pour moiton sourire est un rayon de soleil !

K 07/05/2005 02:24

La météo est typiquement le genre d'élément qui rend mon déménagement au canada totalement omprobable... ;)

Farouk 06/05/2005 22:23

C'est passionnant ton blog.
Ca me rappelle l'année que j'ai passé l'année dernière à Montréal. Que du bonheur. Surtout le 737 altitude et la poutine à 3h du mat en sortant de night club. Ah et que des pitounes.

A Montréal, il ne fait pas froid. A peine plus froid qu'à Paris.

Je préfère être à Montréal qu'à Paris en ce moment. Il faut voir si tu arrives à passer la première année d'immigration et le plus dur, c'est de refaire sa vie. Beaucoup de français sont revenus.

Quand aux problèmes d'immigration, merci le Québec et le Canada car c'est le pays où il est le plus simple d'immigrer surtout pour un Français.

Je te souhaite d'avoir du fun là-bas.
Hey tsé tu si les Expos jouent cette année ?

lilou 06/05/2005 17:54

t'inquiete j'te comprend, j'ai habité un an au quebec on c'est tapé 8 mois d'hiver et 4 jours de panne d'electricité par -40°. obliger de faire fondre de la neige pour boire car notre pompe a eau marchait plus vu qu'elle etait electrique; laisse tombé le delir...