Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

28 avril 2005 4 28 /04 /avril /2005 00:00

 

Arcade Fire

 

 

 

 

La scène musicale montréalaise est décidément très prometteuse. Après Unicorns dont les disques sont rafraîchissants mais les prestations scéniques décevantes (beaucoup de parlotte, pas beaucoup de musique) et qui ont semble-t-il décidé de mettre un terme à leur précoce et courte carrière ; après The Dears, aussi bons en disque que sur scène et dont j’avais particulièrement apprécié le concert à la Tulipe en décembre dernier, trouvant, qui plus est, le chanteur terriblement sexy ; après The Unicorns et The Dears donc, voici les excellents Arcade Fire.

 

Les coups de foudre musicaux sont rares, du moins en ce qui me concerne. Il y a peu de disques que je suis capable d’écouter en boucle, pendant des mois. Funeral en fait partie, merci à Christophe de me l’avoir fait découvrir.

 

 

 

Samedi dernier, concert au théâtre Corona. La salle est superbe, ça commence bien. Les trois dates sont complètes mais la foule n’est pas trop compacte, ça continue bien (on connaît ma tendance à la claustrophobie lorsque des masses suantes se collent à moi). Enfin, interdiction de fumer. Serais-je dans un rêve ?

 

Les artistes entrent en scène, survoltés. Du début à la fin ils ont l’air content d’être là (ça nous change du style blasé, je joue pour vous faire plaisir mais je me fais chier et d’ailleurs j’ai assez envie de renter chez moi mater la télé, à la Pixies), ils nous remercient plusieurs fois d’être venus, et ils se donnent en spectacle car c’est pour cela qu’ils sont payés. En fait, ils ne sont même pas payés car les bénéfices du concert sont reversés à Haïti. Mais ils se donnent en spectacle pareil. Et c’est bon, très bon. La seule chose que j’aie à reprocher à ce concert c’est d’avoir été trop court. Un seul album, c’est peu à offrir à un public insatiable !

 

 

 

Ceux qui ne connaissent pas (encore) Arcade Fire doivent se demander quel est leur style de musique. Eh bien je ne sais pas. Il se trouve que mes connaissances de l’histoire de la musique sont assez limitées (pour ne pas dire inexistantes) et que je suis bien incapable d’analyser un style et encore moins de le décrire. Avec mon pauvre vocabulaire de parisienne je dirais « c’est trop cool ! » Que ceux qui ont mieux à proposer n’hésitent pas à prendre la parole.

 

En attendant, je vous recommande chaudement l’écoute de ce groupe sympathique et talentueux. C’est que ça ne court pas les rues…

 

 

 

 

 

Aurélie, mélomane enthousiaste

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

Chtif 14/07/2006 02:57

Ola !
je rajoute ma petite pierre à l'édifice, avec pas mal de retard, mais bon !! Pour une chronique de Arcade Fire, c'est par là:
http://chtif.over-blog.com/article-3279955.html
Ne m'en veux pas pour la phrase pas très gentille sur le Québec, c'est parce que la majorité des chanteurs qui s'expatrient en France sont difficilements supportables! Heureusement, il y a de bonnes choses chez toi, mais il faut les chercher un peu quand on n'est pas sur place!
Bye, et bonne continuation pour tes textes bien sentis.

Taraixr 23/03/2006 04:37


http://fdgrffbffswbs.host.com
desk3
[url=http://fdgsffbffswbs.host.com]desk4[/url]
[link=http://fdgaffbffswbs.host.com]desk6[/link]

cecile 30/05/2005 16:30

Moi je decouvre à peine, juste de maniere auditive (pas de concert); mais c'est deja un choc artistique (voir sur mon blog dans la rubrique "sols majeurs"); la description de Seb du concert fait envie...c'est le moins qu'on puisse dire!!! pour lui c'etait... le pied!!!!

aurelie au canada 05/05/2005 04:00

> "ébahi comme un pingouin qui aperçoit un jet sur la calotte polaire..." J'aime beaucoup cette expression!

jp 04/05/2005 07:58

Heureux de voir que je ne suis pas le seul qui n'est pas ébahit comme un pingouin qui aperçoit un jet sur la calotte polaire par les Cowboys Fringants...