Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 23:44

Télévision

 

 

Comme vous le savez si vous avez suivi, j’ai acheté une télévision. Je me suis en effet dit que la télévision constituait un instrument indispensable d’intégration. Marre d’entendre les collègues de travail parler des Bougons sans comprendre de quoi il s’agit, marre de ne pas savoir à quoi ressemblent Gilles Duceppe ou André Boisclair, marre de n’avoir aucune idée de ce qu’est Ma Maison Rona… Maintenant, c’est chose faite et je dois vous avouer que regarder la télévision québécoise s’avère une expérience assez surréaliste pour une Française comme moi. Et je précise que je n’ai même pas le câble, ni le satellite !

Première différence de taille : la publicité. On croyait que TF1 avait atteint le sommet en la matière, eh bien non. La télévision québécoise la détrône sans peine. Il y a un intermède publicitaire tous les quarts d’heure, y compris… pendant les informations! La durée des films en est décuplée. Le dernier que j’aie vu, Signes (qui est un navet soit dit en passant) dure théoriquement 1h45. Avec les pubs, il a duré 2h30… 45 min de pub en un seul film!!! Pour pouvoir diffuser le plus de publicités possible, les films sont même parfois coupés. Du jamais vu. Durant un feuilleton d’une demi-heure, on a le droit à quatre pauses pub. C’est un véritable cauchemar. Et je pèse mes mots. La meilleure solution semble être de regarder deux émissions à la fois, zappant de l’une à l’autre à chaque coupure de pub. Eh bien, ne croyez pas vous en sortir aussi facilement : Big Brother a TOUT prévu et les spots pub sont diffusés en même temps sur toutes les chaînes. Le seul moyen d’y échapper c’est d’éteindre la télé (ou de ne pas en acheter… c’est malin !).

 

Seconde différence, encore plus incroyable que la première : les présentateurs. Des gros, des moches, des vieux (pas tous quand même !). Pas de discrimination par le physique à la télé québécoise… Une chose impensable sur les petits écrans français, où la pitoune règne en maître. Le contraste est particulièrement frappant pour la météo.

Un autre truc surprenant : l’utilisation du « teasing » pour inciter les téléspectateurs à regarder le journal télévisé (qui, n’ayons pas peur des mots est d’un niveau assez lamentable en général, pas de différence avec les chaînes nationales françaises en la matière). « Un attentat déjoué par les forces de police, une révélation choc du ministre truc-chose et un retournement bouleversant dans l’affaire XXX … Pour en savoir plus, regardez le journal de 18h ». Euh… ben non, merci.

Au niveau de la débilité des émissions, je dirais que c’est comparable, avec, quand même, un avantage pour le Québec, qui semble encore plus contaminé que la France par les niaiseries américaines (essentiellement sur les chaînes anglophones).

A part ça, nous avons quelques émissions communes :

-          Canadian Idol = La nouvelle star ;

-          Star Académie = Star Academy (!!!) ;

-          Loft story ;

-          Les feux de l’amour, diffusé partout dans le monde et intemporel où que l’on se trouve ;

 -          Tout le monde en parle, adaptée à la sauce québécoise depuis un peu plus d’un an ; l’émission marche très bien, bien que nombre de Québécois détestent Ardisson, qui a eu la brillante idée de se moquer de l’accent de Nelly Arcand. Pour ma part, je trouve également Ardisson très agaçant, mais son cynisme a l’avantage de donner du peps à son émission, ce qui n’est pas le cas de Guy A. Lepage…

Il y en a sûrement d’autres, mais je manque encore de connaissances en la matière.

Quant aux émissions de divertissement, elles sont aussi consternantes que les françaises. Je décerne une mention spéciale à La petite séduction (diffusée sur Radio Canada), qui dégouline tellement de bons sentiments que ça me file la nausée. Le principe est le suivant : une célébrité est accueillie dans un village du Québec, par des habitants qui lui font découvrir le folklore local et enchaînent les surprises. Et ça s’embrasse, et ça verse sa larme, et ça se remercie dix fois, et ça nous répète à quel point tout cela est émouvant, à quel point tous ces gens sont gentils et IN-CRO-YABLES, et combien on est content d’avoir été invité à participer, etc. Beuuuuuuuurk ! La petite séduction est manifestement l’opium du peuple…

(Pour info, le titre de l’émission fait référence à un film québécois intitulé La grande séduction, qui était assez sympathique.)

Malheureusement, je n’ai que quatre chaînes (je ne sais pas pourquoi je ne capte pas toutes les chaînes gratuites), ce qui m’empêche de dresser un panorama complet du PAQ (paysage audiovisuel québécois).

Je conserve avec nostalgie le souvenir de The Swan, glorieuse émission américaine entrevue lors de mon arrivée au Québec et dont j’avais parlé à l’époque. J’aurais TELLEMENT aimé la revoir. Mais si, souvenez-vous : on prend une fille complexée (et pas très sexy), on la transforme des pieds à la tête à coup de bistouri et on lui dévoile son nouveau physique en même temps qu’au public, devant l’œil à la fois choqué et ravi des téléspectateurs. De la grande télé.

A l’instant où j’écris ces mots, j’entends le début d’une émission et… c’est Oprah ! Quand je vous dit qu’il y a plein niaiseries américaines. La diva est accueillie sur son plateau par une foule en délire. L’ovation dure plus d’une minute. C’est édifiant. Le thème de l’émission semble être « les héros du quotidien » : unetelle a vaincu le cancer du sein et nous raconte son combat avec force détails, untel est sorti paralysé d’un accident et nous raconte son combat avec force détails, unetelle a un fils atteint d’une maladie incurable et nous raconte son combat avec force détails… Le public est en transe devant tant de courage. Et moi aussi.

Le seul bon point – et je vais sans doute me faire incendier en disant cela – c’est qu’il y a des chaînes en anglais. Au moins, on ne perd pas totalement son temps en les regardant.

Au fait, j’ai une télé à vendre, ça intéresse quelqu’un ?

Prenez soin de vous, et lisez !

Aurélie, éteins cette télé tout de suite ! Mais arrête, j’travaille mon anglais…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

Mat 08/10/2006 03:25

Vraiment minable la télé québécoise...Quelques rares bonnes émissions et une tonne de publicité. Pas de quoi s'acheter une télé!Me semble que c'était moins pire il y a quelques années...MAT

Roger Perrier 09/08/2006 21:29

Aurélie, c'est au mois de février que l'on fait des chroniques sur la télévision. Regarde le mien (cliquez sur 'site web'). Si je me permets, il est très bon. Il y a même des liens pour acheter les émissions sur DVD. Je reçois un commission de 5% sur les achats, ce qui me permeterait de regarder la TV au lieu de travailler...

Emmanuel 09/08/2006 18:51

"La grande séduction" ? Mais mais.. il est passé dans les salles françaises, celui-là ! Sorti le 28 avril 2004, selon mes sources.Pour une fois qu'un film québécois passait en France... :)

michael 19/07/2006 18:06

je ne sais pas si c'est pareil outre atlantique mais en france à la télé on starise des crétins. Steevy Elodie Gossuin ou Magloire quelle honte!!!
Nous avons ici de pseudo comiques comme Dubosc dans son role de vieux séducteurs, il faudrait qu'il change de disque
Jamel qui devient de plus en plus "communautariste" Gad Elmaleh je n'en parle pas....
Florence foresti elle fait marrer tout le monde avec un sketch sur des avions en plastique...Karine Ambrosio nous parle de a garde de robe....
Et arthur s'y met aussi.....
Quand aux chanteurs des pures produit made in NRJ. M Pokora pseudo copie de Timberlake. il fait mouiller les pisseuses de 14 ans en se tripotant....beurk et pleins d'autres encore....St Pier Badi et Tina Aréna.....de la lessive qui passe en boucle.....
Il n'y a plus de stars en France....

michael 19/07/2006 14:36

Comment fait on pour bosser à la télé quebécoise, car si il n'y a pas de physique type j'ai toutes mes chances mdr. J'ai trouvé énormément d'annonce de chaine de télévision recrutant des journalistes ou des animateurs, ce qui n'est pas le cas en france où le recrutement se passe autrement hum hum.....