Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

29 septembre 2004 3 29 /09 /septembre /2004 00:00

 

 

Toronto Land

 

 

 

 

Comme le dit le célèbre proverbe : Un week-end qui permet de démentir les idées reçues n'est pas un week-end perdu!

 

 

 

Tout le monde sait que Toronto est une ville laide et plate (=chiante)... 

 

Les quelques jours que j'y avait passé il y a 6 ans m'en avaient convaincue et je me demandais ce qui avait bien pu passer par la tête de Carole pour aller s'installer la-bas.

 

Eh bien j'ai une bonne nouvelle : ce n'est pas vrai. Toronto c'est d'la balle!

 

 

 

Ce week-end donc, je suis partie a Toronto voir mon amie Carole avec mon amant Christophe (est-ce encore un secret franchement?).

 

 

 

Départ samedi matin aux aurores et quand je dis aux aurores, c'est aux aurores. Logique sinon je ne dirais pas aux aurores mais dans la matinée. Quoique... quand on connaît mon sens de la démesure...on peut légitimement mettre en doute le fait qu'aux aurores dans ma bouche signifie bien aux aurores et non a midi. Aux aurores donc, c'est a dire : réveil a 6h du matin quand le soleil n'est pas encore levé et départ a 7h quand le soleil se lève tout juste et c'est bien cela qu'on appelle l'aurore que je sache.

 

 

 

Bref.

 

 

 

Nous avons passe l'après-midi du samedi a crapahuter dans la ville : direction Spadina avenue, le quartier chinois, Kensington market, Queen street, puis le centre ville, down town, avec ses tours de verre grandioses. Donald Trump qui est notre idole a prévu d'en faire construire une nouvelle, qui sera plus haute que toutes les autres afin de servir de cibles aux boeings et autres A320 pilotes par des fanatiques religieux ou par un candidat de The Apprentice, mécontent de s'être fait virer comme un malpropre (pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle : http://www.toutelatele.com/article.php3?id_article=3776).

 

 

 

A Kensington, nous avons pris un verre dans un petit bar exclusivement peuple de soixante-huitards couverts de tatouages, le cheveux gras, long et décoloré. L'un d'entre eux s'est avéré être un excellent guitariste-chanteur et a réjoui nos petites oreilles de touristes pendant toute cette pause fraîcheur (coca pour moi, bière pour les autres).

 

 

 

 

   

 

 

Retour a l'appartement vers 20h30, et constatation amère d'un fait inéluctable : avec le vieillissement vient la fatigue et le besoin de faire la sieste... Impossible pour moi ne serait-ce que d'imaginer repartir en boite sans avoir dormi avant. Ce n'était pas moi qui voulait mais mon vieil organisme use. Sieste donc, puis direction la boite favorite de Carole. Au programme : métal, néo-métal et métal hurlant. De quoi faire un infarctus. Au programme aussi : pas mal de petits jeunes excités remettant le pogo au goût du jour. Un coup dur pour ma vieille carcasse de claustrophobe. J'ai bien failli me mettre a pleurer au milieu de la boite. Heureusement nous avons fini par trouver un petit coin plus tranquille ou j'ai pu exprimer ma haine du monde moderne en dansant sur les bien connus "Dead blood metallic hardcore kill them all and fuck you bitch"...

 

 

 

Dimanche lever aux aurores, encore, mais les aurores auréliennes cette fois a savoir 10h. Inutile de préciser que j'étais loin d'avoir mon compte d'heures de sommeil, mais bon. Nous sommes allés pique-niquer avec une amie de Carole, Marlyse, sur l'ile de Toronto. Et la mes amis, le choc. La plage, la plage au milieu de la ville. 10mn de ferry depuis le centre ville et voici le sable et la mer (le lac Ontario en fait mais il est si immense, a perte de vue, qu'on dirait vraiment la mer; il y a même des vagues!). J'étais euphorique tendance hystérique tendance je rigole comme une débile toutes les deux minutes. J'ai trempe mes pieds dans l'eau et elle n'était même pas froide! J'ai regrette mon maillot de bains.

 

 

     

 

Nous avons glande au soleil (ben oui, il fait chaud au Canada) une bonne partie de l'après-midi puis nous nous sommes rendus aux "beaches" : 20mn de tramway et nous voila au cœur d'une agréable station balnéaire. Je n'en revenais pas, et je ne m'en suis toujours pas remise. Ca donne presque envie de déménager aussi sec.

 

Nous étions tellement épuisés en rentrant que nous nous sommes couches a 22h30.

 

 

 

Lundi départ pour les chutes du Niagara a deux heures de route. Rien n'a change depuis la dernière fois puisqu'aucune bombe atomique ne s'est écrasée sur les dizaines de constructions a vocation touristique (hotels, casinos, fast-foods...) qui donnent envie de vomir a toutes personne qui ne porte pas de short avec des chaussettes blanches montantes. Mais bon, c'est impressionnant c'est sur. J'y étais déjà allée il y a 6 ans mais Christophe ne connaissait pas alors...

 

 

     

 

 

 

Nous avons déjeuné à Niagara-on-the-Lake, paradis du shopping pour les 70-75 ans et j'ai été punie par ou j'avais péché : j'ai mange le plus mauvais hamburger de tous les temps (et on sait que je qualifie ceux du Mc Do de délicieux). Sur le menu du "100% ground beef" dans mon assiette du 100% chair à saucisse graisseuse. Une demi-heure après j'étais malade. Le soir sur la route, nous nous sommes arrêtés dans un Burger King et j'ai mange... un chili. Je pense que je ne vais plus jamais pouvoir avaler de hamburger... Pour etre plus raisonnable (lucide), disons que je ne vais plus pouvoir en avaler un de la semaine... Rien que d'y repenser j'ai envie de vomir...

 

 

 

Malins comme nous sommes, nous avons quitte les lieux vers 16h15, ce qui fait que nous sommes arrives aux alentours de Toronto en meme temps que tous les travailleurs à la fin de leur journée de labeur.

 

Résultat : embouteillages monstres. Un bref retour a Paris en somme, qui m'a rappelé comme j'aimais la taille humaine de Montréal. Marre des monstres urbains tentaculaires .

 

Avec tout ça, nous sommes arrives à Montréal vers minuit et quelques, épuisés, lessives, ratatines, etc. mais... heureux!

 

 

 

Merci à Carole donc de nous avoir accueillis et guides à travers la ville.

 

A part ca, j'ai l'honneur de vous annoncer qu'après avoir fait mes preuves comme vendeuse, je suis prête a relever le défi de secrétaire pour le Salon International de l'Alimentation (SIAL)... Ce job a 13$ de l'heure (9$ actuellement) consiste a taper des lettres, à répondre au téléphone, à envoyer des badges et a faire des tableaux Excel pour comptabiliser les cheques reçus. Je pense que je vais m'épanouir intellectuellement dans cet emploi et je vais avoir du mal à attendre le 25 octobre, début des festivités. Je n'ai qu'un mot à dire : faites des études!

 

Je vous embrasse bien fort.

 

Merci a ceux qui me donnent des nouvelles régulièrement. Pas merci aux autres (que j'aime quand même, pas rancunière...)

 

 

 

Aurélie

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie Olivier (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

caroline 09/11/2011 18:38



Chère aurélie,c'est avec plaisir que j'ai découvert ton blog , je me suis régalée de tes petites histoires sur ta vie au canada!s et de tes petites chroniquesqui m'ont beaucoup amusées! je sais
que l'on a plus beaucoup de nouvelles l'une de l'autre mais ça ma fait plaisir de découvrir ton univers et de voir tes photos !Tu as l'air d'aller super bien.


je t'embrasse et te souhaite plein de bonne chose por l'avenir et continue ton blog !a très bientot peut etre


ta cousine caro 



lyns 14/05/2007 02:22

Bn ma foi, moi qui veut y aller, ça donne envie.Surtout pour les chuttes du Niagara et de la plage en plein milieu de nul part.

fannish 24/06/2006 23:13

bah oui qd je dit a tt le monde que Toronto c'est bien!! personne ne me croit !!
lol    bisoux   =)