Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

23 juillet 2004 5 23 /07 /juillet /2004 00:00

 

 

Un mail moins drôle que d’habitude… désolée !

 

 

 

  

 

Chers amis,

 

 

 

Apres trois mois d'euphorie, voici que je commence a avoir des coups de blues...

 

J'imagine que c'est le cheminement classique de l'expatrie : au début on est tout excité de sa nouvelle vie, épaté d'avoir réussi a partir alors qu'on ne s'en croyait pas capable.

Et puis l'excitation retombe : on se rend compte qu'on ne trouve pas de travail, qu'on va devoir louer son appartement pour gagner un peu de sous, que ses petites affaires chéries vont être enfermées dans des cartons ou investies par des étrangers, que la vie des gens qu'on aime continue bien qu'on ne soit plus la...

 

Alors on se sent seul et on réalise que tout n'est pas aussi facile qu'on le croyait en arrivant.

 

On guette les lettres, on guette les mails, on laisse MSN branche en permanence et on devient complètement accro d'Internet parce que c'est plus facile que d'aller boire des verres tout seul dans les bars.

 

 

 

Mais on se dit aussi que ça va passer, que demain est un autre jour, qu'on ne sera pas vendeuse toute sa vie, qu'on a des potes assez sympas pour proposer d'aider a déménager alors qu'on n'est même pas la, qu'on a une petite sœur qui va tout prendre en charge et veiller a ce que tout se passe bien...

 

Alors on essaie de ne pas se gaver de gâteaux et d'aller plutôt faire de la gym pour se changer les idées. Mais on envoie quand même un mail pour réclamer des nouvelles, parce qu'ici le temps passe moins vite...

 

 

 

Gros bisous a tous!

 

Aurélie

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie Olivier (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

lyns 25/04/2007 04:02

Ah, j'avoue que oui c'est dûr au bout d'un certain temps.Passer 4 mois et 11 jours sans voir les miens c dur.C'est vrai qu'au début jme disait: Rohhhhh ça passe vite pui jreviens mais en fait c long donc du coup ouai dès qu'il y a un nouveau truc à faire, on se jette dessus comme une carnivore afin d'occuper son esprit.On se rend compte que ça marche jusqu'à ce que un nouveau coup de blues arrive ...