Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

28 mai 2004 5 28 /05 /mai /2004 00:00

 

 

Mon nouvel ami Richard

 

 

 

 

 

Certains disent "bienheureux les simples d'esprit"... je pense qu'ils parlent de Richard.

 

Richard est l'homme a tout faire de l'immeuble : c'est lui qui fait le ménage dans les appartements entre deux locataires, qui vide les poubelles, qui brique les boites aux lettres, etc. Il habite l'appartement en-dessous de chez moi, le numéro 13.

 

 

Richard est un très gentil garçon de 52 ans, si je me souviens bien. A chaque fois que je le croise, il me montre "son beau chandail, t'as vu, il est beau mon nouveau chandail a paillettes, c'est un cadeau qu'on m'a fait, il est beau, hein?". Richard a souvent des nouveaux chandails et des nouvelles chemises car il semble que tout le quartier le confonde avec l'Armée du Salut. Mais il est si content qu'on lui fasse "des beaux cadeaux" qu'on aurait tort de se priver.

 

 

Richard est mon nouvel ami ou plutôt je suis la nouvelle amie de Richard. Quand ma fenêtre est ouverte, il m'interpelle depuis la rue pour me dire bonjour. Quand il me croise dans l'escalier il me montre ses beaux chandails et aussi son bronzage, sa montre, ses tennis, etc.

 

 

L'autre fois il  m'a fait entrer chez lui justement pour me montrer son nouveau chandail a paillettes. "Tu vas voir c'est bien arrange chez nous" qu'il m'a dit. En effet, c'est impressionnant. Une odeur a faire fuir même la plus motivée des assistantes sociales et un bordel, tarbarnac! Il m'a montre ses trésors... un carton-étagère rempli de petites merdouilles comme on en raffole quand on est enfant : des porte-clés, des échantillons de parfum, des petits bonhommes en plastique, etc. Il avait même une boite d'antihistaminiques qu'il a voulu me donner mais que j'ai fermement refusée en affirmant sans sourciller que je n'avais aucun problème d'allergie, atchoum!

 

Sur les murs, des affiches de Jésus-Christ et des prières et aussi un immense poster d'Elvis. Il faut dire que Richard est un grand fan d'Elvis. Il connaît toutes ses chansons par cœur. D'ailleurs tous les dimanches il se produit dans un certain cabaret dont j'ai oublie le nom. Je lui ai promis d'aller le voir. Sur la commode il y a une grande photo de ses parents qui sont décédés. Accroches un peu partout les vêtements qu'il me montre fièrement chaque jour. Et sur le lit un énorme lapin en peluche bleu qu'il me désigne avec le sourire : "un cadeau". Encore un cadeau. Forcement Richard ne pouvait pas me laisser repartir sans m'en faire un a moi de cadeau. J'ai eu le droit de choisir parmi ses trésors. Je me suis finalement décidée pour un porte-clé lampe, "pour éclairer ma serrure quand je rentre chez moi le soir". Il faut dire que les 100W de la lumière du couloir sont nettement insuffisants!

 

 

Quelques jours auparavant j'avais croise Richard près de la machine a laver (vous savez celle qui a bousille toutes mes petites culottes) et il m'avait gentiment donne des vêtements récupérés je ne sais ou...

 

 

Hier, Richard, que j'avais déjà rencontre plusieurs fois dans la journée, a sonne a ma porte. Il avait un cadeau pour moi. Il m'avait acheté un chemisier au bazar de l'église. Un beau chemisier. "Il est beau hein?'. Oh oui! Et dire qu'il va falloir que je le porte. Un beau chemisier blanc en polyester avec des épaulettes et des fleurs brodées sur le col et les boutonnières... Je suis une femme comblée.

 

 

 

 

 

Et tous ces cadeaux me donnent l'occasion de claquer de nombreuses bises à Richard, veinarde. Hier il m'a même serrée dans ses bras.

 

Qu'il est gentil Richard!

 

Et ce n'est pas moi qui vais me plaindre qu'un parfait inconnu me prenne dans ses bras et me fasse une dizaine de bises par jour. Un peu de chaleur humaine que diable!

 

 

 

Je vous embrasse tous très très fort!

 

 

 

Aurélie

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie Olivier (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

lyns aux Etats-Unis 21/04/2007 19:33

Ohhhhh com il est zentil ce Richard, mwa on m'offre rarement de siiiii beau chemisiers !!!!!Suis sûre qu'il est devenue un très bon ami depuis le temps. Non?!?!?!http://lyns.over-blog.com

Werner 31/12/2005 00:38

Salut!
Je suis admiratif devant ton blog!
Franchement je suis pendu à chaque lettre que tu tape, c'est super :D
Seul bémol c'est pas bien de se moquer de Richard!