Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avertissement

Sens de l'humour et esprit critique sont requis pour apprécier la lecture de ce blog. Il est fortement recommandé de ne pas prendre les propos de l'auteur au 1er degré!

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteure. Ils ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci!)


----------------------------------


Pour savoir d’où viennent les lecteurs de ce blog, cliquez ici : Geo Visitors Map


----------------------------------


Critiques de théâtre : vous pouvez me lire

  • dans le journal Voir
  • dans la revue Jeu
  • dans le Sans-Papier (journal de la TELUQ)
  • sur montheatre.qc.ca


Bon théâtre!

Recherche

Chic Moustache

Vous cherchez des t-shirts qui représent le Québec sans tomber dans les clichés? Chic Moustache est fait pour vous!! Allez donc jeter un oeil!

 

Logo-pour-blog-Aurélie

 

 

 

---------------------------------------------------

 

«Entrer chez les gens pour déconcerter leurs idées, leur faire la surprise d’être surpris de ce qu’ils font, de ce qu’ils pensent, et qu’ils n’ont jamais conçu différent, c’est, au moyen de l’ingénuité feinte ou réelle, donner à ressentir toute la relativité d’une civilisation, d’une confiance habituelle dans l’ordre établi.» Paul Valéry (merci Annie)

18 décembre 2005 7 18 /12 /décembre /2005 19:35

Enneigement, déneigement

 

Voici à quoi ressemblait Montréal samedi…

 

     

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui est le plus fou, ce n’est pas la quantité de neige, c’est qu’elle soit tombée en une nuit. 41cm au total. Outre l’amusement des Français dans mon genre, cela provoque

-          des piétons qui marchent sur la chaussée car ils ne peuvent pas faire un pas sur les trottoirs,

-          des embouteillages monstrueux,

-          la fermeture des écoles et de l’aéroport,

-          l’absence de la moitié de mes collègues de travail,

-          l’arrêt des travaux à côté de chez moi (ouf),

-          la disparition de mes marches d’escalier,

-          l’impossibilité de retrouver son char,

-          quand on l’a retrouvé, l’impossibilité d’extraire sa voiture de sa place de stationnement,

-          les pieds mouillés quand on a oublié de réimperméabiliser ses chaussures,

-          la disparition de tous les bancs publics,

-          une journée de week-end passée à pelleter,

-          de la sloche dans les rues très passantes,

-          l’évocation à n’en plus finir de la tempête de 1971,

-          la mise en branle sur système de déneigement de la ville de Montréal.

 

Ce dernier point à des conséquences financières insoupçonnées (du moins par moi) : l’opération de déneigement qui est en cours depuis vendredi est estimée entre 15 et 20 millions de dollars !

Et ça consiste en quoi une opération de déneigement ? En d’immenses convois qui sillonnent les rues de Montréal pour ramasser la neige et aller la jeter je ne sais trop où. Ils comprennent :

-          un chasse-neige qui rabat la neige des trottoirs sur le bord de la rue,

-          un second chasse-neige qui fait la même chose avec la neige de la rue,

-          une énorme machine qui aspire le tas de neige ainsi formé et le rejette au moyen d’un grand tuyau dans

-          un semi-remorque qui peut contenir quelques tonnes de neige,

-          un autre semi-remorque qui roule à côté pour remplacer le premier quand il sera plein,

-          un camion qui répand du sel et du calcium sur la chaussée.

 

C’est impressionnant.

Et la sirène qu’on entend dans les rues? Non, ce n’est pas le camion du boulanger qui s’annonce comme dans les campagnes françaises, mais le signal donné aux heureux propriétaires de voitures qu’ils doivent les dégager de là vite fait pour laisser passer les déneigeuses.

 

C’est pour cette raison qu’il faut bien lire les panneaux de stationnement avant de se garer.

 

 

 

 

 

 

 

Gare aussi à vos vélos. L’année dernière je me demandais pourquoi on voyait des tas de vélos tordus dans les rues à la fin de l’hiver. J’en avais déduit, en fille qui n’a rien compris, que les vélos ne supportaient pas les températures négatives. En fait ce qu’ils ne supportent pas, c’est de se faire rouler dessus par une déneigeuse.

 

A bon entendeur salut !

Aurélie, et dire qu'on n’avait pas vu ça depuis 25 ans, euh... deuis 35 ans !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurelie au Canada (Copyright) - dans Chroniques (copyright)
commenter cet article

commentaires

sylvain 27/01/2009 14:11

bonjours,(j habite au nord de montreal,qc,ca)..j ai trouvé ton site vraiment cute et tres drole aussi.je suis tombé dessus par hazard en cherchant une photo sur google.je voulais juste te le souligner ..bravo !!! 

Nj 20/02/2006 23:38

Aurélie, tu es un génie ! :) 
J'ai tellement aimé ton texte sur cette tempête !!! Je voulais depuis longtemps faire un billet sur le sujet mais j'aurais l'impression de te plagier toute croche après t'avoir lue !!!!!  On m'a recommandé ton blog et voilà, tu peux compter une autre accro :)  J'espère que le froid de ces derniers jours de te fera pas détester notre joli coin de pays, ici, on a vraiment de tout, de quoi dépayser même ses habitués :) 
Bon hiver,
nj

glimmerman 13/02/2006 23:33

À Montréal la neige est maintenant transporter sur le site de l'ancienne carrière Miron. Il n'y a plus de déversement dans le fleuve.Bye bye à vous tous.....!!!!!

Nicolas 13/01/2006 20:55

Mais qu'est ce qu'ils font y donc de la neige ? Et bien d'apres ce qu'on m'a dit, outre les terrains vagues, ils en balancent une grosse partie dans le saint Laurent. Ce qui, ecologiquement parlant, n'est pas terrible, terrible. En tombant, la neige concentre la pollution atmospherique, puis elle recouvre toutes les cochonneries au sol, avant d'etre enlevee et bazardee dans le fleuve...

Cry 07/01/2006 15:40

Héhé!  Ta façon de raconter l'enlèvement de la neige m'a bien fait rire!!Je suis du Québec, à Montréal et j'y ai goûté aussi...  Sincèrement lorsque j'étais petite, c'était ces journées mes préférées hihihi!  Maintenant que je dois me rendre au boulot en affrontant tout ça, je m'y amuse un peu moins :)  Enfin, vive l'hiver!Cry :D